1 min de lecture Justice

Attentats de Copenhague : un cinquième homme arrêté

Un cinquième homme suspecté de complicité avec le tireur de Copenhague a été arrêté par les autorités danoises.

Des policiers à Copenhague le 15 février 2015 près du lieu où le tireur présumé des attentats a été abattu. (Archives)
Des policiers à Copenhague le 15 février 2015 près du lieu où le tireur présumé des attentats a été abattu. (Archives) Crédit : CLAUS BJORN LARSEN / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La police danoise a annoncé vendredi l'arrestation d'un cinquième homme, soupçonné de complicité dans les attentats de Copenhague mi-février. L'homme est "soupçonné de complicité dans les actions de l'assaillant les 14 et 15 février", ont annoncé les forces de l'ordre dans un communiqué.

"Comme hier (jeudi), la police a fait plusieurs perquisitions en lien avec l'arrestation", ont-ils précisé. Jeudi, un quatrième homme avait été arrêté. Les deux personnes, dont l'identité n'a pas été révélée, ont comparu vendredi devant un juge qui les a mis en examen et placés en détention lors d'une audience à huis-clos.

Une aide pour se débarrasser d'un fusil et de vêtements

Selon le tabloïd Ekstra Bladet, âgés de 25 et 30 ans, ils sont poursuivis pour avoir aidé l'auteur des attentats, Omar El-Hussein, à se débarrasser d'un fusil d'assaut M95 utilisé lors de la première attaque le 14 février contre un centre culturel de Copenhague où se déroulait un débat sur la liberté d'expression. L'assaillant avait tué une personne, un réalisateur de 55 ans, avant de prendre la fuite.

Les deux hommes sont également soupçonnés de l'avoir aidé à faire disparaître ses vêtements et lui avoir apporté "d'autre équipement" pour la deuxième attaque, sans préciser lesquels. El-Hussein, un Danois de 22 ans d'origine palestinienne, avait alors abattu un Juif de 37 ans qui montait la garde devant la synagogue de Copenhague où était célébrée une bar-mizvah. Il s'était enfui mais avait été ensuite tué lors d'un échange de tir avec la police.

À lire aussi
Fusillades à Copenhague
Attentats de Copenhague : un quatrième suspect arrêté

Les deux hommes nient les faits. Ils auraient tous deux des liens avec le gang Brothas auquel aurait appartenu El-Hussein. Trois hommes sont déjà en détention, deux depuis le 16 février et le troisième depuis le 27 février, inculpés pour complicité.

Lire la suite
Justice Police Islamisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants