1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Attentat en Tunisie : le selfie d'un politique britannique à Sousse fait scandale
2 min de lecture

Attentat en Tunisie : le selfie d'un politique britannique à Sousse fait scandale

Un ancien candidat du parti travailliste s'est fait remarquer sur les lieux du sanglant attentat perpétré vendredi 26 juin en se prenant en photo sur la plage où des dizaines de touristes britanniques ont perdu la vie.

Amran Hussain s'est servi d'une "perche à selfie" pour prendre son cliché controversé à Sousse
Amran Hussain s'est servi d'une "perche à selfie" pour prendre son cliché controversé à Sousse
Crédit : Kenzo Tribouillard / AFP
Christophe Chafcouloff
Christophe Chafcouloff

C'est un cliché on ne peut plus maladroit. Amran Hussain, 29 ans a immortalisé sa visite sur la plage ensanglantée de Sousse en se prenant en photo avec une perche à selfie devant le monument aux morts improvisé dressé sur le sable, à l'endroit même où Seifeddine Rezgui a tué de sang froid plusieurs touristes étrangers 24 heures plus tôt.

La démarche serait passée un peu plus inaperçue si Amran Hussain n'avait pas été candidat du parti travailliste britannique aux dernières élections de mai. Conséquence : aussitôt publié, son auto-portrait a fait l'objet d'une vive polémique outre-Manche, où beaucoup considèrent ce cliché comme "indécent", "honteux", voire "écœurant".

Hussain était à Sousse au moment de l'attaque

Submergé par les critiques, Hussain s'est fendu d'une longue explication sur sa page Facebook. Il y explique qu'il résidait au moment de l'attaque dans "l'hôtel adjacent" au Riu Imperial Marhaba Hotel, et y raconte brièvement le scénario de l'attaque, en rendant hommage au personnel de son hôtel qui a formé un "bouclier humain" pour protéger les clients.

Having been so close to the site of the attacks in Tunisia on Friday, my party and I are still recovering from the shock...

Posted by Amran Hussain on dimanche 28 juin 2015

L'ancien candidat y décrit ensuite la journée du lendemain, ou plusieurs clients de l'hôtel dont lui ont "pris des photos" pour montrer qu'elles se "préoccupent et aiment" la Tunisie et son peuple, qu'ils s'étaient rendus sur le site "pour afficher leur solidarité et leur soutien, en défi aux terroristes". Amran Hussain finit par s'excuser "du fond de son coeur" aux personnes qui ont pu se sentir "offensés", précisant que sa démarche ne visait qu'à exprimer un "vrai et grand respect". Le bilan final de l'attaque à Sousse est de 38 morts, dont "une trentaine de britanniques", selon une porte-parole du gouvernement de David Cameron. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/