4 min de lecture Attentat

Tunisie : ce que l'on sait de l'attentat à Sousse

Selon un dernier bilan, au moins 37 personnes ont été tuées dans une attaque perpétrée sur une plage devant deux hôtels de la station balnéaire tunisienne, vendredi 26 juin.

Un assaillant a ouvert le feu sur une plage devant un hôtel à Sousse, le 26 juin
Un assaillant a ouvert le feu sur une plage devant un hôtel à Sousse, le 26 juin Crédit : FETHI BELAID / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le bilan s'alourdit d'heure en heure. Selon le dernier décompte fournit par le ministère de la Santé tunisien, au moins 37 personnes, dont des touristes étrangers, ont été tuées vendredi devant un hôtel de la station balnéaire de Sousse, le pire attentat de l'histoire récente de la Tunisie. 

"Nous avons 37 tués et 38 blessés. Quelques blessés sont dans un état critique", a indiqué le chargé de communication du ministère, Chokri Nafti, qui  n'était pas en mesure de préciser la nationalité des morts. "Les victimes sont au nombre de 37 et leur identification doit être faite de manière précise par les médecins légistes. On ne peut pas donner de répartition par nationalité", a aussi indiqué le ministre de la Santé, Saïd Aïdi à l'antenne de RTL

Une cellule de crise a été ouverte au quai d'Orsay. François Hollande a indiqué vendredi après-midi ne pas pouvoir encore "confirmer la présence" ou non "de Français" parmi les victimes.

Touristes "majoritairement Britanniques et d'Europe centrale"

Selon le porte-parole du ministère tunisien de l'Intérieur, Mohamed Ali Aroui, un homme armé "s'est infiltré par l'arrière de l'hôtel et a ouvert le feu". L'hôtel visé est le "Riu Imperial Marhaba" dont les clients sont "majoritairement Britanniques et d'Europe centrale", a indiqué la direction de la chaîne sans préciser les nationalités des victimes. Il y avait 565 clients dans l'hôtel au moment de l'attentat, selon un communiqué du groupe où il précise qu'il cherche encore à confirmer les nationalités des victimes. Une Irlandaise figure parmi les personnes tuées, a annoncé le ministre irlandais des Affaires étrangères. En début de soirée, le ministre britannique des Affaires étrangères Philip Hammond a annoncé le mort de cinq de ses ressortissants dans l'attaque.

À lire aussi
Une peinture de Jacques-Louis David représentant l'empereur Napoléon crime
Le monde du crime sous Napoléon (1799-1815)
Lieu de l'attaque en Tunisie
Lieu de l'attaque en Tunisie

Henda Chebbi, une responsable du ministère de la Santé, a dit que 12 personnes avaient également été hospitalisées "avec des blessures de gravité diverse", avant qu'un dernier bilan ne fasse état de 36 blessés. Selon Mosaïque FM, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur tunisien Rafik Chelli a précisé que l'assaillant serait un jeune étudiant, qui aurait débarqué sur la plage muni d'une arme cachée dans un parasol.

A priori un seul assaillant

Plus tôt dans la journée, M. Aroui, n'avait pas écarté que l'attaque ait été menée par plus d'une personne. "C'est une attaque terroriste contre l'hôtel. L'auteur de l'opération a été abattu mais (...) il pourrait y en avoir davantage. Qu'il y ait d'autres éléments avec lui, nous ne pouvons ni le confirmer ni l'infirmer" pour l'instant, avait t-il déclaré à la télévision nationale. Selon M. Chelly "a priori, un seul élément" a mené l'attaque.

La Tunisie disait craindre des attentats à l'approche de la saison touristique et avait annoncé des mesures sécuritaires accrues. Des menaces provenant de comptes sur les réseaux sociaux liés à la mouvance jihadiste avaient menacé de nouvelles attaques durant l'été. L'attaque intervient le même jour que deux autres attaques liées à la mouvance jihadiste, l'une en Isère où un homme est mort décapité, l'autre contre une mosquée chiite au Koweit, qui a fait au moins 13 morts et a été revendiquée par le groupe Etat islamique. De son côté, la Maison Blanche a condamné des attaques "odieuses" et exprimé la solidarité des Etats-Unis ainsi que leur volonté de "combattre le fléau du terrorisme".
Un touriste britannique a indiqué à la télévision SkyNews que l'attaque s'était produite vers midi.
"Mon fils de 22 ans venait de retourner se baigner (...) quand on a vu à une centaine de mètres à notre gauche ce qu'on pensait être des feux d'artifices", a raconté Gary Pine, venu de Bristol, dans le sud-ouest de l'Angleterre. "C'est seulement quand on a commencé à entendre des balles fuser qu'on a réalisé que c'était beaucoup plus grave que des feux d'artifice" a t-il déclaré.

La même plage déjà visée par une attaque en 2013

"Il y a eu un exode massif de la plage (...) et il y a eu quelques blessés légers dans le choc ou la panique", a-t-il ajouté. "J'estime avoir entendu une vingtaine ou une trentaine de coups de feu, il y en avait pas mal". "Je suis maintenant à la réception avec environ 200 autres clients étrangers. Doit-on partir? Où aller? C'est d'un calme mortel maintenant", a-t-il encore dit. L'ambassade de France à Tunis a appelé ses ressortissants par SMS à la vigilance et à "limiter les déplacements et à éviter les rassemblements".

En 2013, un kamikaze s'était fait exploser sur une plage de Sousse, mais sans faire de victimes. Cette nouvelle attaque survient un peu plus de trois mois après l'attentat sanglant contre le musée du Bardo à Tunis, revendiqué par l'EI. 21 touristes et un policier tunisien avaient péri dans cette attaque menée le 18 mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat Tunisie Morts
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778897366
Tunisie : ce que l'on sait de l'attentat à Sousse
Tunisie : ce que l'on sait de l'attentat à Sousse
Selon un dernier bilan, au moins 37 personnes ont été tuées dans une attaque perpétrée sur une plage devant deux hôtels de la station balnéaire tunisienne, vendredi 26 juin.
http://www.rtl.fr/actu/international/tunisie-ce-que-l-on-sait-de-l-attentat-a-sousse-7778897366
2015-06-26 16:06:00
http://media.rtl.fr/cache/it3QOwcZDEE7WjEsW5woBQ/330v220-2/online/image/2015/0626/7778899818_un-assaillant-a-ouvert-le-feu-sur-une-plage-devant-un-hotel-a-sousse-le-26-juin.jpg