1 min de lecture Attentats en Tunisie

Attentat de Tunisie : huit suspects arrêtés

Les forces de l'ordre tunisiennes ont arrêté huit personnes, dont une femme, "en relation directe avec l'exécution" de l'attentat qui a fait 38 morts à Sousse.

Une femme se recueille sur les lieux de l'attentat perpétré au Nord de Sousse (Tunisie)
Une femme se recueille sur les lieux de l'attentat perpétré au Nord de Sousse (Tunisie) Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'enquête progresse après l'attentat commis près de Sousse, qui a fait 38 morts la semaine dernière. Les autorités tunisiennes ont procédé à l'"arrestation de huit éléments en relation directe avec l'exécution de l'opération, dont une femme", a annoncé jeudi le gouvernement.

"Tout le réseau derrière l'opération a été découvert", a ajouté le ministre chargé de la société civile, Kamel Jendoubi, sans préciser s'il parlait des huit personnes arrêtées ou si d'autres suspects avaient été identifiés sans être arrêtés.

Le ministre s'exprimait lors de la première conférence de presse sur l'enquête concernant cet attentat jihadiste perpétré selon les autorités par un étudiant de 23 ans, le plus sanglant de l'histoire de la Tunisie, revendiqué par le groupe jihadiste État islamique (EI). Selon de précédentes informations des autorités tunisiennes, l'auteur de l'attentat, identifié comme Seifeddine Rezgui, s'était formé au maniement des armes dans un camp en Libye, pays livré au chaos et séparé de la Tunisie par une frontière poreuse.

Les autorités étudient la possibilité d'un lien entre Seifeddine Rezgui et les deux auteurs de l'attentat contre le musée du Bardo à Tunis, qui avait fait 22 morts (21 touristes et un policier tunisien) le 18 mars.

Les Britanniques associés à l'enquête

À lire aussi
Un Tunisien et sa fille lors des attentats de Tunis le 27 juin 2019 tunisie
Les infos de 12h30 - Attentats en Tunisie : le musée du Bardo sous haute protection

"Dans le cadre de la coopération sécuritaire entre la Tunisie et la Grande-Bretagne, dix enquêteurs britanniques enquêtent sur l'attentat" en Tunisie, a indiqué le ministre. Avec 30 morts sur les 38 victimes de l'attaque, le Royaume-Uni est le pays le plus durement touché. Une partie des dépouilles a quitté la Tunisie mercredi, d'autres devraient être rapatriées dans la semaine.

Les autorités tunisiennes ont renforcé la protection des sites touristiques, avec le déploiement de 1.377 agents supplémentaires, a précisé Kamel Jendoubi, alors que le secteur du tourisme souffre fortement de ces attaques répétées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en Tunisie Tunisie Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants