1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Attentat à Paris : existe-t-il une filière jihadiste tchétchène ?
1 min de lecture

Attentat à Paris : existe-t-il une filière jihadiste tchétchène ?

INVITÉE - Anne Guidicelli, directrice d'une agence spécialisée dans le terrorisme international, revient sur la filière jihadiste tchétchène, dont les combattant sont particulièrement violents et motivés.

Des policiers lors de l'attaque au couteau à Paris, le 12 mai 2018
Des policiers lors de l'attaque au couteau à Paris, le 12 mai 2018
Crédit : VAN DER HASSELT / AFP
Attentat à Paris : existe-t-il une filière jihadiste tchétchène ?
05:49
Attentat à Paris : existe-t-il une filière djihadiste tchétchène ?
05:36
Éléonore De Marnhac

L'auteur de l'attaque au couteau samedi 12 mai était un jeune Français né en Tchétchénie.
Cet attentat met ainsi en lumière la filière terroriste tchétchène. Toutefois, pour Anne Guidicelli, directrice de Terrorisc, une agence spécialisée dans le terrorisme international, il faut toutefois noter que "l'assaillant est français et n'a passé que très peu de temps en Tchétchénie". Elle rappelle donc qu'il faut attendre l'enquête avant d'affirmer qu'il a un lien avec la filière tchétchène.

"Cette filière plus ou moins active n'est pas la principale qui caractérise la France" rappelle Anne Guidicelli. Toutefois, elle existe. En 2015, six Tchétchènes avaient été arrêtés près de Toulouse et à Albi, suspectés de recruter des combattants pour les envoyer en Syrie aux côtés de l'État Islamique

De plus, sur le front syro-irakien, la directrice de Terrorisc rappelle que plusieurs figures du terrorisme sont Tchétchènes. Et de citer le jihadiste Omar al-Chichani, mort en Irak en 2016 et qui "avait dirigé toute une brigade tchétchène". Selon elle, "il y a une tradition de figures tchétchènes qui ponctue l'histoire du jihad international".

Des combattants "particulièrement féroces"

Par ailleurs, Anne Guidicelli confirme que les jihadistes tchétchènes sont "très violents et motivés". "Cette réalité a été prouvée sur le terrain par des témoignages de combattants à leur côté (...) ils sont particulièrement féroces et soudés entre eux" explique-t-elle. 

À lire aussi

De fait, "ils sont très très recherchés par l'État Islamique". Peut-être l'assaillant de l'attaque au couteau a-t-il d'ailleurs "été ciblé par des recruteurs étant d'origine tchétchène". Toutefois, elle insiste, '"pour l'instant, il ne se distingue pas comme Tchétchène mais plutôt comme Français".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/