1 min de lecture Terrorisme

Attaque à l'arme blanche en Suède : ce que l'on sait

ÉCLAIRAGE - Sept personnes ont été blessées à l'arme blanche mercredi 3 mars dans le sud de la Suède. L'attaque est considérée comme possiblement terroriste.

Sur le lieux de l'attaque, dans la ville suédoise de Vetlanda le 3 mars 2021.
Sur le lieux de l'attaque, dans la ville suédoise de Vetlanda le 3 mars 2021. Crédit : Mikael FRITZON / TT NEWS AGENCY / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre et AFP

Que s'est-il passé mercredi soir en Suède ? Sept personnes ont été blessées dans une attaque à l'arme blanche à Vetlanda, petite ville sans histoires du sud de la Suède. "Le nombre de blessés touchés par l'assaillant présumé s'élève à sept. Auparavant, les informations avançaient un chiffre de huit blessés", a indiqué la police. Trois des blessés souffrent de blessures engageant leur pronostic vital et deux de blessures graves. 

Le suspect, un homme d'une vingtaine d'années, a été blessé à la jambe par des tirs de la police lors de son interpellation. La police, qui enquête sur de possibles motivations terroristes, n'a pas confirmé l'identité ni la nationalité du jeune homme. Mais selon la presse locale, il s'agirait d'un Afghan de 22 ans, arrivé dans le pays nordique en 2018. La police a perquisitionné à son domicile durant la nuit. 

Le jeune homme était connu de la police pour des infractions mineures, et selon les médias locaux, il avait fait l'objet d'une condamnation pour une petite consommation de cannabis. D'après le récit de la police, l'attaque s'est produite vers 15h dans cinq lieux distincts du centre-ville de Vetlanda, distants de quelques centaines de mètres. 

Un acte terroriste ?

Les enquêteurs restaient prudents mercredi. "Il y a des détails de l'enquête qui font que nous travaillons sur de possibles motivations terroristes. Mais je ne peux pas préciser de quoi il s'agit", a indiqué la cheffe de la police locale. Le suspect, hospitalisé pour le traitement de ses blessures, n'était pas en état d'être entendu.

À lire aussi
Afrique
Suède : rejeté par son troupeau, un éléphanteau de deux semaines décède

La Suède a été visée à deux reprises par des attentats ces dernières années, en 2010 et 2017. Lors du dernier en date, un demandeur d'asile ouzbek débouté avait fauché plusieurs piétons à Stockholm avec un camion volé, tuant cinq personnes. Il a été condamné à la prison à vie en juin 2018 pour terrorisme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Faits divers Couteau
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants