1 min de lecture Mali

Après Kidal, les groupes armés se sont emparés d'autres villes du Nord du Mali

Trois groupes armés ont pris d'autres villes du nord du Mali après des affrontements leur ayant permis de se rendre maîtres de Kidal le même jour.

Drapeau de la rébellion touareg du MNLA à Kidal (nord du Mali)
Drapeau de la rébellion touareg du MNLA à Kidal (nord du Mali)
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un responsable de la rébellion touareg du MNLA a affirmé à l'AFP que trois groupes armés ont pris mercredi, sans combats, d'autres villes du nord du Mali, dont Ménaka, Anderamboukane et Anguelhoc, après des affrontements leur ayant permis de se rendre maîtres de Kidal le même jour.

Après les combats dans la journée, "la situation est calme ce soir à Kidal", sous le contrôle des trois groupes rebelles MNLA, HCUA et MAA, "nous avons pris plusieurs villes d'où l'armée a fui, sans combats", a dit Moussa Ag Assarid, un responsable du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) joint à Kidal. Il a cité "Anderamboukane, Ménaka, Aguelhoc, Tessalit, Anefis".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mali International Rébellion
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants