1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Amazon : comment le géant américain a ouvert sa première librairie aux États-Unis
2 min de lecture

Amazon : comment le géant américain a ouvert sa première librairie aux États-Unis

Amazon, le géant du e-commerce, ouvre une librairie à Seattle et sa stratégie est basée sur les données de ses internautes. Une mine d'or pour le géant américain.

Jeff Bezos, patron d'Amazon
Jeff Bezos, patron d'Amazon
Crédit : Mireya Acierto / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Édouard Nguyen

Jeff Bezos, le patron d'Amazon, peut avoir le sourire. Après vingt ans de ventes en ligne, Amazon ouvre son premier magasin physique à Seattle (États-Unis). Ce ne sont pas les grands groupes de distribution alimentaire qui sont cernés mais les libraires encore. Alors que les libraires le voyaient déjà d'un mauvais œil, voilà qu'Amazon devient leur concurrent au-delà du net. Et sa stratégie, que les autres n'ont pas, est basée sur les données des ses internautes. Ainsi, les titres les mieux notés en ligne se retrouveront dans le magasin physique, même les moins connus.

Mardi 3 novembre, le premier magasin du e-commerce Amazon ouvrait ses portes dans le quartier de University Village de Seattle. Amazon Books propose plus de 5.000 titres disposés sur des étagères réparties par catégories. Les clients pourront chercher comme dans une librairie traditionnelle des biographies, des livres sur la nature, la cuisine, les Best-sellers ou encore les titres prometteurs. Mais Jeff Bezos ne s'arrête pas là.

Là où Amazon se démarque de ses concurrents ce sont dans les catégories telles que les livres de cuisines les plus en vogues, comprendre ceux ajoutés dans les listes de souhaits des internautes. Amazon Books met aussi en avant les livres les plus populaires de la semaine, soit le top 5 des pré-commandes sur son site internet. Selon le Seattle Times, le magasin a également crée une rubrique "Livres récompensés, notés 4.5 étoiles ou plus, en jeunesse pour les 6-12 ans". Enfin, une critique ou bien la note reçue sur le site Amazon est présente sous chaque livre. Les données de ses utilisateurs sont donc une mine d'or pour le géant américain.

En plus, Amazon ne se limite pas aux livres imprimés. Au Amazon Books, les visiteurs pourront venir essayer les liseuses et autres tablettes numériques. Il est précisé que les prix affichés sont les mêmes que ceux du site internet. Maintenant, les lecteurs de Seattle n'auront plus à attendre les délais de livraison du commerce en ligne.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/