1 min de lecture Environnement

Allemagne : une mine de charbon occupée par des militants écologistes

Plus d'un millier de militants pour le climat veulent occuper une mine de charbon samedi dans le bassin de Lusace, dans l'est de l'Allemagne, un nouveau mouvement de "désobéissance civile".

capture d'écran Ende Gelaande
capture d'écran Ende Gelaande Crédit : Capture d'écran twitter @Ende__Gelaende
Florian Soenen et AFP

Ils réclament "la sortie immédiate du charbon" : plusieurs milliers de manifestants selon les organisateurs ont convergé vers des mines de charbon allemandes samedi 30 novembre pour tenter de les bloquer. 


Les militants écologistes dénoncent le contenu du plan climat présenté par Berlin en septembre et en cours d'examen parlementaire. Ce programme, fruit d'un difficile compromis entre conservateurs et sociaux-démocrates, prévoit une sortie du charbon d'ici 2038. Bien trop tard pour les militants d'"Ende Gelände" (littéralement "terminus" ou "fin de l'histoire"). "La fenêtre d'opportunité pour arrêter la crise climatique se ferme rapidement", justifient-ils dans un communiqué.  

Le mouvement "Friday For Future", qui manifeste tous les vendredis depuis près d'un an et est particulièrement fort en Allemagne, s'est également mobilisé avec des rassemblements prévus dans le même temps. 

La cible pour les "4000 militants" qui participent selon le mouvement est la mine de Spremberg, en Allemagne de l'est, qui extrait chaque année près de 22 millions de tonnes de lignite. Mais l'initiative suscite de "la défiance", de l'aveu même Nike Malhaus, porte-parole du mouvement. Le conseil municipal de Cottbus, une ville située à quelques kilomètres du bassin de Lusace, a d'ailleurs condamné le blocage par une résolution adoptée grâce à une majorité composite allant du parti d'extrême droite AfD à la gauche radicale. Seuls les Verts ont voté contre. La police est également mobilisée pour empêcher le blocage. 

À lire aussi
Une station-service Total à Issy-les-Moulineaux près de Paris entreprises
Voiture électrique : Total va installer 20.000 points de recharge aux Pays-Bas

Le mouvement anti-charbon a gagné en importance en Allemagne depuis que la sortie du nucléaire, décidée en 2011 dans la foulée de la catastrophe de Fukushima, a prolongé la dépendance du pays à ce minerai, malgré la hausse des énergies renouvelables.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Allemagne Blocage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants