1 min de lecture Algerie

Algérie : changements drastiques à la tête des services de sécurité

Abdelaziz Bouteflika a effectué des modifications à la tête de trois postes clés de l'armée, tenant au contre-espionnage, à la sécurité présidentielle et à la garde républicaine

Abdelaziz Bouteflika, le 15 juin 2015
Abdelaziz Bouteflika, le 15 juin 2015 Crédit : ALAIN JOCARD / POOL / AFP
Micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une semaine après l'attaque revendiquée par AQMI qui a coûté la vie à 11 soldats de l'armée algérienne, le président Abdelaziz Bouteflika a décidé des changements drastiques au plus haut niveau. Ces modifications concernent trois postes clés de l'armée, touchant à la sécurité intérieure et à la sécurité du chef de l'Etat.

Les patrons du contre-espionnage, de la sécurité présidentielle et de la garde républicaine, tous ayant grade de général-major, ont été changés, ont précisé  les journaux El Watan et Liberté ainsi que la télévision Ennahar. Les autorités n'ont pas confirmé ces changements d'envergure et il n'était pas possible de dire dans l'immédiat s'il s'agit de sanctions ou de mises à la retraite. Parmi les médias, seul El Watan a fourni des explications.

Des "négligences" à l'origine d'un grand ménage

Selon le journal, les changements sont la conséquence d'"erreurs" et de "négligences". Un "accident" se serait produit la semaine dernière, écrit-il, deux agents chargés de la sécurité présidentielle ayant tiré par "négligence" des coups de feu, provoquant une panique générale dans la résidence de Zeralda (ouest d'Alger) où se repose le chef de l'État. Réélu pour un quatrième mandat en avril 2014, M. Bouteflika avait opéré d'importants changements au sein du Département du renseignement et de la sécurité (DRS) en septembre 2013.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Algerie Algérie Sécurité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants