1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Alain Duhamel : "Waterloo n'est pas une victoire, c'est une défaite"
1 min de lecture

Alain Duhamel : "Waterloo n'est pas une victoire, c'est une défaite"

REPLAY / ÉDITO - La France n'est pas représentée à un niveau ministériel à la célébration du bicentenaire de Waterloo, organisée ce jeudi en Belgique.

Alain Duhamel
Alain Duhamel
Crédit : Damien Rigondeaud
Alain Duhamel : "Waterloo n'est pas une victoire, c'est une défaite"
03:04
Alain Duhamel : "Waterloo n'est pas une victoire, c'est une défaite"
02:59
Alain Duhamel

La France a été représentée par son ambassadeur à la célébration du bicentenaire de Waterloo, organisée ce jeudi sur le champ de bataille. Cependant, la Belgique a voulu faire de ce bicentenaire "l'occasion d'adresser un message de réconciliation et d'union", selon les services de son Premier ministre.

Fallait-il que l'exécutif de l'Hexagone participe à cet événement ?

Il ne fallait sûrement pas. Waterloo n'est pas une victoire, c'est une défaite. Ce n'est pas une prouesse, c'est un désastre. Aujourd'hui pour les Français, ce n'est pas un jour de liesse, c'est un jour de deuil.

Alain Duhamel

La France "ne peut pas se faire une spécialité de célébrer ceux qui nous ont battus" et de refuser de rendre à nos armées ce qu'elles méritent. A Waterloo, nos rivaux n'avaient pas été des adversaires généreux.

Blücher, qui haïssait les Français, avait donné des ordres de férocité. Wellington se comportait comme un gentleman, c'est normal mais on ne peut pas dire par la suite que la Grande-Bretagne était d'une élégance formidable avec Napoléon à Sainte-Hélène.

Alain Duhamel
RTL vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/