2 min de lecture États-Unis

Affaire Argento : la défense de l'actrice fragilisée par de nouveaux éléments

Le site américain "TMZ" a dévoilé des textos d'Asia Argento envoyés à un proche et dans lesquels l'actrice italienne reconnaîtrait avoir eu une relation sexuelle avec Jimmy Bennett, qui l'accuse d'agression sexuelle.

Asia Argento au Festival de Cannes, le 19 mai 2018
Asia Argento au Festival de Cannes, le 19 mai 2018 Crédit : Vianney Le Caer/AP/SIPA
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Asia Argento avait démenti toute relation sexuelle avec Jimmy Bennett, l'acteur et musicien américain qui l'accuse d'agression sexuelle alors qu'il avait 17 ans.

Mais selon des textos publiés par le site américain TMZ, l'actrice italienne aurait donné à un ou une proche une autre version des faits. Ces derniers se seraient déroulés en 2013 dans un hôtel de Marina del Rey, en Californie, où avoir une relation sexuelle avec un mineur est considéré comme un crime.

"J'ai couché avec lui et c'était bizarre. Je ne savais pas qu'il était mineur jusqu'à sa lettre de chantage", aurait d'abord écrit Asia Argento à son contact anonyme. "Le public ne sait rien, seulement ce que le New York Times a écrit. Ce qui n'est qu'un point de vue. Ce garçon excité m'a sauté dessus", aurait poursuivi l'actrice de 42 ans dans ces échanges rédigés en anglais.

"Ce n'était pas un viol"

Asia Argento aurait poursuivi sa défense par texto en envoyant une photo d'un message écrit selon elle de la main de Jimmy Bennett sur une note du Ritz-Carlton, l'hôtel dans lequel il et elle auraient eu une relation ensemble. "Asia, je t'aime de tout mon cœur, je suis tellement heureux que nous nous soyons vus et tellement heureux que tu sois dans ma vie, Jimmy".

À lire aussi
Greta Thunberg et Barack Obama États-Unis
Barack Obama à Greta Thunberg : "Toi et moi, on forme une équipe"

L'actrice italienne explique dans ses textos que Jimmy Bennett lui aurait écrit cette note après leur relation sexuelle et qu'il lui aurait "envoyé des photos de lui, nu, toutes ces années, jusqu'à deux semaines avant de recevoir la lettre de l'avocat". C'est là qu'Asia Argento aurait versé au jeune acteur la somme de 380.000 dollars pour "acheter son silence", révélait le New York Times.

Mais Asia Argento le martèle dans ces nouveaux éléments révélés par TMZ : "Ce n'était pas un viol". Elle affirme avoir été "figée" : "Il était sur moi. Après, il m'a dit que j'avais été son fantasme sexuel depuis ses 12 ans".

Selon les informations de TMZ, le département du shérif du comté de Los Angeles communique actuellement avec Jimmy Bennett "pour déterminer si une enquête criminelle est justifiée". Dario Argento, le père de l'actrice, suppose quant à lui que sa fille est victime d'un complot, orchestré par Harvey Weinstein lui-même, rapporte Le Figaro. La vérité derrière toute cette affaire est désormais entre les mains de la justice californienne. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Hollywood International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794504849
Affaire Argento : la défense de l'actrice fragilisée par de nouveaux éléments
Affaire Argento : la défense de l'actrice fragilisée par de nouveaux éléments
Le site américain "TMZ" a dévoilé des textos d'Asia Argento envoyés à un proche et dans lesquels l'actrice italienne reconnaîtrait avoir eu une relation sexuelle avec Jimmy Bennett, qui l'accuse d'agression sexuelle.
https://www.rtl.fr/actu/international/affaire-argento-la-defense-de-l-actrice-fragilisee-par-de-nouveaux-elements-7794504849
2018-08-23 11:14:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/nT8G7Mq2SJ1a-zIYl0NeOw/330v220-2/online/image/2018/0823/7794505279_asia-argento-au-festival-de-cannes-le-19-mai-2018.jpg