2 min de lecture Danemark

A son procès, Peter Madsen nie toujours avoir tué la journaliste Kim Wall

Kim Wall a été retrouvée décapitée, mutilée, démembrée et lestée de pièces de métal dans la mer, après être partie en reportage dans le sous-marin de Peter Madsen. Au premier jour de son procès, il reconnaît l'avoir découpée, mais nie l'avoir tuée.

Partie en reportage le 10 août dans le sous-marin de Peter Madsen, Kim Wall est morte puis a été démembrée et jetée à la mer
Partie en reportage le 10 août dans le sous-marin de Peter Madsen, Kim Wall est morte puis a été démembrée et jetée à la mer Crédit : Peter THOMPSON / AFP
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
et AFP

"Je plaide non coupable." Peter Madsen a nié avoir tué la journaliste suédoise Kim Wall à bord de son sous-marin en août dernier, lors du premier jour de son procès jeudi 8 mars à Copenhague (Danemark).

Elle avait disparu après être partie en reportage le 10 août 2017 dans le sous-marin de cet inventeur danois. Son corps avait été retrouvé décapité, mutilé, démembré et lesté de pièces de métal dans la baie de Køge, séparant le Danemark de la Suède.

Peter Madsen a affirmé que la jeune femme avait succombé à une soudaine dépressurisation de l'habitacle du submersible. La chute de pression d'air aurait créé un phénomène d'aspiration qui aurait fait tomber le panneau de l'écoutille, piégeant Kim Wall dans le sous-marin qui se serait alors empli d'échappements toxiques, selon l'inventeur danois qui se trouvait sur le pont, impuissant.

À lire aussi
La police danoise à Copenhague le 12 décembre 2009 (Illustration) Danemark
Danemark : une chasse à l'homme mobilise des centaines de policiers et militaires

Je l'ai trouvée inanimée sur le sol.

Peter Madsen lors de son procès
Partager la citation

Il a assuré avoir essayé "d'expliquer à Kim à travers l'écoutille comment arrêter les moteurs" et "d'entrer pour venir à son secours". Peter Madsen dit avoir constaté la mort de la jeune femme en réussissant à entrer. Il affirme avoir "décidé de (se) suicider" avant de finalement dormir "près d'elle pendant environ deux heures".

Le tribunal s'est demandé pourquoi Peter Madsen a changé de version à plusieurs reprises depuis août. Il a assuré l'avoir fait pour "épargner" aux proches de la jeune femme les circonstances "terribles" de sa mort. L'autopsie des restes de Kim Wall n'a pas permis de déterminer les causes de sa mort.

Vidéos de décapitations

S'il maintient que la mort de Kim Wall était accidentelle, il reconnaît néanmoins avoir découpé le corps et l'avoir jeté à la mer. Le procureur et l'accusation le soupçonnent pourtant d'avoir prémédité les faits.

Un disque dur retrouvé dans l'atelier de Peter Madsen, dont il nie être le propriétaire, contenait des vidéos de femmes violées, assassinées, brûlées. Dans la matinée du 10 août, quelques heures avant le drame, l'inventeur danois a fait des recherches sur des décapitations de femmes. Le 26 juillet, il avait également recherché des "décapitations de femmes" et a regardé des vidéos. 

Je regarde ces vidéos pour pleurer et éprouver des émotions

Peter Madsen lors de son procès
Partager la citation

Les médecins légistes ont retrouvé "14 blessures infligées dans et autour des parties génitales de Kim Wall". L'accusation soutient que Peter Madsen a torturé et tué la journaliste afin de satisfaire un fantasme sexuel, ce qu'il nie. "Ce n'est pas sexuel. Je regarde ces vidéos pour pleurer et éprouver des émotions", a-t-il répondu. 

Le parquet danois va requérir la prison à vie à l'issue du procès qui doit se terminer le 25 avril. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Danemark Justice Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792545108
A son procès, Peter Madsen nie toujours avoir tué la journaliste Kim Wall
A son procès, Peter Madsen nie toujours avoir tué la journaliste Kim Wall
Kim Wall a été retrouvée décapitée, mutilée, démembrée et lestée de pièces de métal dans la mer, après être partie en reportage dans le sous-marin de Peter Madsen. Au premier jour de son procès, il reconnaît l'avoir découpée, mais nie l'avoir tuée.
https://www.rtl.fr/actu/international/a-son-proces-peter-madsen-nie-toujours-avoir-tue-la-journaliste-kim-wall-7792545108
2018-03-08 16:39:23
https://cdn-media.rtl.fr/cache/VxWMlPQNIYZZaRszeDDGeQ/330v220-2/online/image/2018/0308/7792545566_partie-en-reportage-le-10-aout-dans-le-sous-marin-de-peter-madsen-kim-wall-est-morte-puis-a-ete-demembree-et-jetee-a-la-mer.jpg