1 min de lecture Aviation

AirAsia, Malaysia Airlines... 2014, une année noire pour l'aviation malaisienne

La disparition d'un Airbus A320-220 signe le troisième drame de l'année pour une compagnie aérienne malaisienne.

Un comptoir quasi désert de la Malaysia Airlines à l'aéroport de Kuala Lumpur le 8 mars 2014, juste après le crash du vol MH370.
Un comptoir quasi désert de la Malaysia Airlines à l'aéroport de Kuala Lumpur le 8 mars 2014, juste après le crash du vol MH370. Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La disparition dimanche, entre l'Indonésie et Singapour, d'un Airbus A320-220 de la compagnie AirAsia transportant 162 personnes, se rajoute à une série de drames pour les compagnies malaisiennes en 2014.

Cela commence le 8 mars 2014 : Un Boeing 777 de la Malaysia Airlines reliant Kuala Lumpur à Pékin avec 239 personnes à bord disparaît. Aucun débris n'a été retrouvé, mais les experts estiment que l'appareil s'est abîmé dans le sud de l'océan Indien. La disparition du vol MH370 reste à ce jour un des grands mystères de l'aviation civile.

Le 17 juillet 2014, un Boeing 777 de la Malaysia Airlines, avec 298 personnes à bord, s'écrase près de Donetsk dans l'est de l'Ukraine, une région déchirée depuis plus de trois mois par un conflit armé. L'appareil, assurant la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur (vol MH17), a été probablement abattu par un missile sol-air tiré d'une zone contrôlée par des séparatistes prorusses. Les autorités de Kiev et les rebelles s'accusent mutuellement d'être à l'origine du tir supposé.

Dernier drame en date : la disparition d'un Airbus

Le 28 décembre 2014, un Airbus A320-220 de la compagnie malaisienne à bas coûts AirAsia avec 162 personnes à bord (156 Indonésiens, trois Sud-Coréens, un Français, un Britannique, un Malaisien et un Singapourien) perd le contact avec le contrôle aérien environ une heure après son décollage de l'aéroport international de Juanda à Surabaya, dans l'est de l'île de Java, à 5h20 locales. Il devait atterrir à Singapour à 8h30 (00h30 GMT).

À lire aussi
Un pilote aux commandes de son avion (illustration) États-Unis
Aviation : le vol direct le plus long de l'histoire a duré 19 heures

Peu après le décollage, les pilotes ont invoqué les mauvaises conditions météorologiques pour pouvoir dévier du plan de vol et prendre de l'altitude.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aviation Malaysia airlines Crash avion Malaysia Airlines
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants