1 min de lecture Animaux

Seine-Maritime : un gros félin, très rare, attrapé par les gendarmes

Un gros félin avait été repéré par plusieurs personnes en Seine-Maritime. Une fois attrapé, les gendarmes ont déterminé qu'il s'agissait d'un caracat, une espèce très rare entre le caracal et le chat abyssin.

Le caracat est une espèce particulièrement rare, hybride entre le caracal et le chat abyssin
Le caracat est une espèce particulièrement rare, hybride entre le caracal et le chat abyssin Crédit : Capture Twitter Gendarmerie de la Seine-Maritime
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

Un lynx en Seine-Maritime ? Mardi 18 février, la gendarmerie de la Seine-Maritime a publié sur Twitter qu'un lynx avait été signalé à Breauté et Bernières, images à l'appui, et que l'Office Français de la Biodiversité allait enquêter. 

Grâce aux informations recueillies, la gendarmerie a ensuite découvert que c'était finalement une espèce de chat domestique qui se serait échappé dans le week-end du domicile de son propriétaire, dans la région de Lillebonne, "apeuré par la tempête". Il est "inoffensif, encore jeune et craintif", ont précisé les gendarmes sur Twitter.

Finalement, l'enquête a progressé et le gros félin a été identifié comme étant un caracat, une race hybride et extrêmement rare entre un caracal et un chat abyssin. Ces chats peuvent atteindre 50 centimètres de hauteur et peser jusqu'à 15 kilos. 

Il a réussi à être capturé dans la région par les gendarmes. "Le félin se porte bien, et les gendarmes aussi se portent bien", a précisé la gendarmerie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Seine-Maritime Chat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants