1 min de lecture Guerre

Russie : séparées par la guerre, deux sœurs se retrouvent 78 ans après

Ioulia et Rozalina Kharitonova, deux soeurs russes, ont été séparées par la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui, respectivement âgées de 92 et 94 ans, elles se sont retrouvées, 78 ans après leur séparation.

Ioulia et Rozalina Kharitonova, deux soeurs russes, se sont retrouvées 78 ans après avoir été séparées par la guerre
Ioulia et Rozalina Kharitonova, deux soeurs russes, se sont retrouvées 78 ans après avoir été séparées par la guerre Crédit : Capture d'écran de la vidéo AFP
Marie Gingault et AFP

Fin janvier, deux sœurs russes, se sont retrouvées, 78 ans après avoir été séparées par la Seconde Guerre mondiale. Grâce à l'aide d'une émission télévisée et de la police russe, Ioulia et Rozalina Kharitonova ont pu être réunies. 

Âgées de 92 et 94 ans, les deux sœurs se sont étreintes et embrassées à plusieurs reprises lors de leurs retrouvailles. Une scène qui a provoqué une vive émotion chez leurs proches présents, qui essuyaient leurs larmes. 

Lorsqu'elles étaient adolescentes, Ioulia et Rozalina vivaient avec leurs parents à Stalingrad, site de la grande bataille éponyme. En 1942, au moment de l'évacuation de la ville face aux bombardements nazis, les deux jeunes filles furent séparées.
Née en 1928, Ioulia a été évacuée avec sa mère vers Penza, tandis que Rozalina deux ans de moins que sa sœur, a été réinstallée 1.000 km plus à l'est, à Tcheliabinsk dans l'Oural, avec les employés de l'usine où elle travaillait. 

Je l'ai cherchée, je l'ai toujours cherchée

Rozalina
Partager la citation

"Je l'ai cherchée, je l'ai toujours cherchée" répétait Rozalina en tenant sa sœur par la main. En effet, l’aînée n'a jamais perdue l'espoir de retrouver sa petite sœur. La femme avait tenté via une émission de télévision russe, qui réunit les membres d'une famille qui se sont perdus de vue, de retrouver Ioulia, sans succès. 

À lire aussi
Le port de Beyrouth a été détruit par le souffle des explosions. Liban
Beyrouth : Israël, toujours en guerre avec le Liban, lui propose son aide

De son côté, la fille de Ioulia avait demandé aux forces de l'ordre de l'aider à retrouver la trace de sa tante. C'est en découvrant le témoignage de Rozalina sur le site de l'émission, que les policiers ont fait le lien avec Ioulia. Ils ont alors contacté les deux femmes et ont organisé leurs retrouvailles. 

"Séparées par la guerre dans leur jeunesse, ces personnes n'ont pas perdu l'espoir de se revoir pendant 78 longues années", a souligné dans un communiqué la porte-parole de la police russe, Irina Volk.

C'est donc à Tcheliabinsk, que les deux sœurs ont eu le bonheur de se retrouver en janvier, après 78 années l'une sans l'autre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Guerre Russie Seconde Guerre mondiale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants