3 min de lecture Éducation nationale

Quand Mbappé sert de modèle pour expliquer une règle de grammaire

Une institutrice a utilisé le nom du champion du monde tricolore afin d’expliquer une règle de grammaire à des élèves de CM1.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
Quand Mbappé sert de modèle pour expliquer une règle de grammaire Crédit Image : AFP / Fred Tanneau | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
Journaliste RTL

Voilà le football qui vole au secours de la langue française. L'information a fait le buzz comme on dit ce week-end sur les réseaux sociaux, et elle est ce lundi 10 septembre dans tous vos journaux. La "règle MBappé", ça vous dit quelque chose ? Il s'agit d'une astuce mnémotechnique pour rappeler aux élèves qu'on écrit M au lieu de N devant les lettres M, B, et P, comme Mbappé.

Champion par exemple, ne s'écrit pas "chanpion" mais bien "champion". Cette règle a été imaginée par une institutrice de CM1 qui exerce à Garges-lès-Gonesse, dans le Val-d'Oise. La semaine dernière, première dictée de l'année. Pour limiter les fautes, elle inscrit la règle au tableau. Et ça fonctionne. "Ça a beaucoup amusé les élèves, explique-t-elle ce matin dans les colonnes du Parisien-Aujourd'hui-en-France.

Une élève à l'origine du cas Mbappé

"Mbappé c'est un exemple, une star pour eux, et puis c'est facile à retenir, comme le bon vieux 'mais ou est donc Ornicar' pour  les conjonctions de coordination", poursuit-elle.
 Nous avons joint ce matin cette enseignante. Très discrète, elle ne veut pas prendre la parole publiquement, se dit surprise du nombre de messages qu'elle a reçu ce week-end. La photo de son tableau noir avec la règle inscrite dessus a déjà été repostée, retweetée des milliers de fois.

À lire aussi
Jean-Michel Blanquer, le 19 décembre 2018 éducation nationale
Loi Blanquer : quels sont les articles qui font polémique ?

Elle précise tout de même que ce n'est pas elle qui a inventé cette règle mais l'une de ses élèves l'an dernier. 

Voilà en tout cas une bien jolie manière de nous réconcilier avec l'orthographe alors que se tiennent actuellement les journées nationales d'action contre illettrisme. Sujet tabou et qui touche tout de même 9 millions de personnes en France.

"L'Illéctronisme, c'est l’analphabétisme du XIXe siècle"

Autant de personnes qui rencontrent de graves difficultés avec la lecture et l'écriture, ce qui fait de la France le mauvais élève de l'OCDE en la matière. Nous sommes 22e sur 24, nous dit ce matin Le Figaro qui note que, contrairement aux idées reçues, l'illettrisme ne concerne pas que les zones les plus défavorisées.

90% des personnes identifiées comme illettrées ne viennent pas forcément de quartiers ciblés par la politique de la ville et toutes les catégories d'âge sont concernées. 75% d'entre eux en effet ont moins de 55 ans et les actifs aussi sont touchés, et pas qu'un peu visiblement.

Selon les statistiques officielles, 51% des personnes illettrées ont un emploi. Une entreprise ou une administration sur deux explique avoir été confrontée à des salariés ou des agents ayant des difficultés à lire ou à écrire, mais seule une sur 5 a adapté son offre de formation. 

Au-delà de l'illettrisme, ce qui inquiète aujourd'hui c'est "l'Illéctronisme", "l’analphabétisme du XIXe siècle", dit ce matin Thierry Lepaon, l'ex patron de la CGT. "L'Illéctronisme" c'est l’illettrisme numérique. 14 millions de personnes seraient touchées et pourraient à terme perdre leur emploi ou ne pas en trouver parce qu'elles ne maîtrisent pas les bases du numérique.

Montebourg lance le miel made in France

À propos d'éducation, je voulais ce matin vous signaler l'initiative de ces parents d'élèves du Doubs. Ils ont décidé de vendre leurs enfants aux enchères, un coup de com' pour protester contre la fermeture d'une classe de maternelle. C'est la une de L'Est Républicain.

La photo du jour, elle, est à découvrir dans Le Bien Public. Arnaud Montebourg pose dans ses nouveaux habits d'apiculteur. C'est aujourd'hui, nous dit le journal, qu'il lance officiellement sa marque de miel d'origine France garantie. Bleu blanc ruche, c'est le nom de cette start-up qui veut à la fois aider au repeuplement des abeilles et promouvoir une filière fragilisée.

Elle s'engage ainsi à acheter du miel à des apiculteurs à un prix supérieur à celui du marché. En contrepartie, ils s’engagent à augmenter leur cheptel. Le miel Bleu blanc ruche est en prévente à partir de ce lundi 10 septembre et sera commercialisé le mois prochain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Orthographe Kylian Mbappé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794727523
Quand Mbappé sert de modèle pour expliquer une règle de grammaire
Quand Mbappé sert de modèle pour expliquer une règle de grammaire
Une institutrice a utilisé le nom du champion du monde tricolore afin d’expliquer une règle de grammaire à des élèves de CM1.
https://www.rtl.fr/actu/insolite/quand-mbappe-sert-de-modele-pour-expliquer-une-regle-de-grammaire-7794727523
2018-09-10 11:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/E0ms2tEuqKaN6MR4o6o4Bg/330v220-2/online/image/2018/0910/7794727653_un-tableau-noir-illustration.jpg