1 min de lecture Buzz internet

Le célèbre mème "Disaster Girl" vendu 500.000 dollars par la petite fille

VU DANS LA PRESSE - Zoë Roth, la petite fille en photo sur le célèbre mème "Disaster Girl", a gagné 500.000 dollars en vendant le cliché.

Disaster Girl est un mème Photoshop dans lequel une photo d'une jeune fille souriante est superposée à des images d'accidents, ce qui implique qu'elle a causé le chaos représenté en arrière-plan.
Disaster Girl est un mème Photoshop dans lequel une photo d'une jeune fille souriante est superposée à des images d'accidents, ce qui implique qu'elle a causé le chaos représenté en arrière-plan. Crédit : Know Your Meme
Sarah Belien
Sarah Belien
Journaliste RTL

Vendre des mèmes peut s'avérer fructueux. Le célèbre même intitulé "Disaster Girl" a été vendu à 500.000 dollars par la petite fille elle-même. Aujourd'hui âgée de 21 ans, Zoë Roth, de son vrai nom, a réussi à vendre virtuellement la photo sur laquelle elle apparaît. Ce cliché la montre avec un sourire diabolique en premier plan, devant une maison en feu, a été détournée de nombreuses fois par les internautes.

D'après le magazine Neon, une personne aurait conseillé Zoë Roth de s'intéresser au NFT, "Non-Fungible Token", qui permet de protéger toute œuvre virtuelle diffusée sur Internet. Le mème Disaster Girl détient désormais un code numérique unique, garantissant son authenticité.

C'est en 2005 que le père de Zoë, Dave Roth, aurait pris la photo d'après le site spécialisé Know Your Meme. Tous les deux étaient partis se balader dans leur quartier en Caroline du Nord aux Etats-Unis, et sont tombés sur une maison en feu. Il l'a ensuite renommée "Firestarter" (début d'incendie), sur le service d'hébergement d'images Zooomr. Ayant reçu beaucoup de réactions, Dave a envoyé le cliché à JPG Magazine, dans le cadre d'un concours photo sur les émotions. La photo a été publiée dans le magazine en 2008 et fait alors le buzz.

En avril 2021, Zoë a finalement décidé avec sa famille de vendre sa photo pour 180 Ether, une cryptomonnaie, rapporte le magazine Neon. La valeur est montée à 495.000 dollars au moment de la vente. La jeune femme, aujourd'hui étudiante, s'est servi de l'argent pour rembourser son prêt étudiant et a également fait des dons à des associations caritatives.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Buzz internet Vente sur internet Réseaux sociaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants