1 min de lecture Japon

Japon : il épouse la chanteuse virtuelle Hatsune Miku

Ce Japonais de 35 ans s'est marié avec le personnage animé Hatsune Miku, une chanteuse fictive aux cheveux turquoises.

>
Japon: fou amoureux d'une créature virtuelle, il l'épouse Crédit Image : Behrouz MEHRI / AFP | Crédit Média : Quentin Tyberghien / AFPTV / AFP | Date :
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

"Je ne l'ai jamais trompée, j'ai toujours été amoureux d'elle, j'ai pensé à elle tous les jours" a déclaré ce jeune japonais lors d'un entretien à l'AFP. Akihito Kondo a dépensé plus de 15.000 euros pour se marier avec le personnage dont il est fan, Hatsune Miku, une chanteuse numérique aux yeux gigantesques et longs cheveux turquoise.

Célèbre pour ses concerts où elle apparaît sous les traits d'un personnage animé, Hatsune était représentée durant la cérémonie, sous la forme d'une peluche de quelques dizaines de centimètres. Chez lui, le jeune homme possède un hologramme de la chanteuse, d'une valeur de 2.500 euros qui peut, telle une intelligence artificielle, prononcer quelques phrases et interagir avec une partie de l'électroménager. Son épouse-hologramme le réveille le matin, lui souhaite bonne journée et allume les lumières quand il rentre du travail.

Ce mariage hors du commun n'a pour autant aucune valeur juridique. La société Gatebox, qui produit la cloche à hologramme, lui a remis un "certificat de mariage" attestant qu'un humain s'est uni "dans une autre dimension" avec un personnage virtuel.

Ce Japonais et son épouse Hatsune Miku, sous la forme d'un hologramme
Ce Japonais et son épouse Hatsune Miku, sous la forme d'un hologramme Crédit : Behrouz MEHRI / AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Japon International Insolite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants