4 min de lecture Divertissement

Voisins : droits et devoirs

FICHE PRATIQUE - La bonne entente entre voisins tient souvent à peu de choses. Le respect des droits et des devoirs de chacun est le meilleur moyen d'éviter des litiges insolubles sans fin.

Les relations de voisinage (photo d'illustration)
Les relations de voisinage (photo d'illustration) Crédit : AFP
L'équipe RTL Conso

Le bruit entre voisins

Il est interdit d'importuner ses voisins de jour comme de nuit. Les auteurs de nuisances sonores dépassant le cadre normal des bruits de voisinage s'exposent à des poursuites.

1 - Le jardinage :

Si vous comptez jardiner à l’aide d’engins à moteur, assurez-vous de le faire aux bonnes heures. En effet, la loi exige de ne pas utiliser les engins bruyants (du type tondeuses à gazon, motoculteurs, tronçonneuses, scies mécaniques…) en dehors de certaines heures. 


Vous n’êtes autorisé à les utiliser les jours ouvrables que de 8h à 12h et de 14h30 à 19h30 et les samedis de 9h à 12h et de 14h à 18h. Il existe toutefois des législations particulières dans certaines municipalités.

À lire aussi
police
Isère : deux hommes demandent une scie à leur voisin pour se débarrasser d'un corps

2 - Les animaux domestiques : 

C’est au propriétaire de l’animal de prendre toutes les mesures nécessaires pour la tranquillité de ses voisins. Il faut également garder à l’esprit que les chiens doivent être obligatoirement tenus en laisse sur la voie publique. La divagation est fortement interdite et les chiens dangereux doivent porter une muselière.

3 - Logement mal isolé :

Si vous êtes le locataire d’un logement mal isolé au niveau du bruit, vous pouvez mettre le propriétaire en demeure d’effectuer des travaux d’insonorisation. Vous pouvez de même demander en justice la résiliation du contrat avec dommages et intérêts

Attention : le propriétaire peut refuser de vous renouveler le bail si le bailleur constate des troubles du voisinage.

Le tapage nocturne

Rappelons que tout bruit gênant doit cesser dès 22 heures et cela jusqu'à 6 heures du matin. L'amende risquée peut aller jusqu'à 450 euros. Si vous en êtes victime, préférez une solution à l'amiable plutôt qu'un appel aux forces de l'ordre.

Les arbres et plantations

Un arbre de plus de deux mètres de haut doit être planté à au moins deux mètres de la limite de la propriété. Les arbustes ne dépassant pas deux mètres de haut peuvent être plantés jusqu'à 50 centimètres de la limite.

Attention : vous n'avez pas le droit de couper vous-même les branchages de votre voisin dépassant sur votre propriété. Vous pouvez seulement "contraindre" votre voisin à le faire lui-même. En revanche, si ce sont des racines de votre voisin qui dépassent sur votre propriété, vous avez le droit de les couper vous-même (la taille doit être faite à l'aplomb de la propriété).



Si votre voisin refuse de couper un branchage empiétant sur votre terrain, vous pouvez vous adresser à la juridiction de proximité pour que la coupe soit ordonnée.

Bon à savoir

Le barbecue n'est pas considéré comme un trouble anormal de voisinage. Cependant, une utilisation fréquente et gênante (nuisances olfactives, noircissement des murs, cendres volantes...) caractérise un trouble du voisinage. Sachez cependant que les pouvoirs municipaux sont habilités à réglementer, par arrêté, l'utilisation du barbecue.

Renseignez-vous donc auprès de votre mairie. Dans un immeuble soumis aux dispositions de la loi du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété, le règlement de copropriété peut interdire ou encadrer son utilisation.

Les bruits d'enfants

Un arrêt de la cour d'appel de Paris indique que les bruits provoqués par des enfants jouant dans un appartement voisin ne peuvent constituer un trouble anormal

Les bruits étant instantanés, imprévus ou accidentels, ils correspondent aux nuisances inhérentes à la vie dans un immeuble.

Le mur de clôture

Pour connaître la hauteur légale requise pour le mur de clôture, adressez-vous à votre mairie pour être au fait d'un éventuel règlement particulier à votre commune. 



À défaut de règlement, tout mur de séparation entre voisins construit ou rétabli à l'avenir doit avoir au moins 3,20 mètres de hauteur, chaperon compris, dans les villes de cinquante mille habitants et plus. Dans les villes plus petites, la hauteur obligatoire est de 2,60 mètres.


La pose d'une clôture, quant à elle, n'est plus soumise à autorisation d'urbanisme. Cependant, dans certaines situations, elle peut nécessiter une déclaration préalable. Renseignez-vous donc auprès de votre municipalité.

Les trottoirs et caniveaux

Le nettoyage des trottoirs et caniveaux est de la responsabilité des riverains. S'il vient à neiger et que votre trottoir se couvre d'or blanc, faites attention car en cas de chute d'un passant devant votre domicile, vous êtes pénalement responsable

Il est donc conseillé de déneiger votre trottoir dès que l'opportunité se présente. Car si vous attendez trop, ce n'est plus à la neige mais au verglas que vous aurez à faire face.

L'entretien et la propreté des rues, abords des bâtiments, places et lieux publics sont assurés par l'ouvrier communal.

Les fruits de votre voisin

Si les fruits de votre voisin tombent naturellement dans votre jardin, vous avez le droit de les ramasser. En revanche, il vous est interdit de les cueillir dans l'arbre, même si la branche est au-dessus de chez vous.

Passer chez votre voisin pour aller chez vous

Si votre domicile est dépourvu d'accès à la voie publique, ou doté d'un accès insuffisant, il existe un droit de désenclavement. Vous êtes en droit de demander un droit de passage sur la propriété de votre voisin afin d'accéder à votre domicile, contre indemnité des dommages causés par le passage. En principe, le passage est le chemin le plus court entre la voie publique et votre propriété.

En cas de travaux : 


Votre domicile est construit en limite de propriété ? Vous allez donc être obligé de passer chez votre voisin afin d'effectuer des réparations de votre toiture ou de votre mur. On parle de "servitude de tour d'échelle". Il s'agit d'un accord entre voisins, indiquant la période où vous pouvez vous rendre chez votre voisin et les précautions à prendre, et éventuellement une indemnité d'occupation.


Prévoyez de dédommager votre voisin en cas de dégâts. Si aucun accord n'est trouvé, vous pouvez saisir le tribunal de grande instance en référé.


Vos travaux doivent pour cela être urgents et ne concerner que des bâtiments existant déjà.

Bon à savoir

Les poubelles : 

Les poubelles et sacs plastique contenant des déchets ménagers doivent être déposés devant chez vous, seulement à partir de 20 heures la veille de la collecte, jusqu'à la collecte elle-même. Vos poubelles ne doivent pas gêner le trafic piétonnier.

RTL VOUS RECOMMANDE
Lire la suite
Divertissement RTL consommation Pratique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants