1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. VIDÉO - 80 km/h sur route : quel impact sur le freinage ?
1 min de lecture

VIDÉO - 80 km/h sur route : quel impact sur le freinage ?

Certaines routes à deux voies pourraient voir leur vitesse réduite à 80 km/h au lieu de 90 km/h. Quelle différence sur le freinage d'urgence et le temps de réaction du conducteur ?

Le passage à 80km/h sur les deux voies a eu lieu le 1er juillet 2018
Le passage à 80km/h sur les deux voies a eu lieu le 1er juillet 2018
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Vitesse à 80 km/h : qu'est-ce que ça change ?
02:24
Changer les panneaux de limitation de vitesse : combien ça coûte ?
03:13
Expérimentation de l'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur le circuit Beltoise à Trappes (Yvelines)
01:00
Christophe Bourroux & La rédaction numérique de RTL

La vitesse maximale pourrait passer de 90 à 80 km/h sur certaines routes de l'Hexagone, notamment celles sans séparation centrale entre deux voies. Cette baisse de la vitesse aurait-elle un impact sur le freinage ? Au circuit Beltoise à Trappes (Yvelines), Martial, pilote formateur, a testé le freinage d'urgence sur ces deux vitesses, comme le montre la vidéo ci-dessus. Tout est enregistré grâce à un freinographe, un petit appareil électronique installé sur le tableau de bord.

Élancé à 80 km/h, il enclenche son freinage d'urgence. L'ordinateur indique 23 mètres de distance de freinage, uniquement pour arrêter le véhicule. À 90 km/h, par temps sec, il lui faut 29 mètres pour s'arrêter, six de plus qu'à 80 km/h, soit l'équivalent d'un petit camion. Mais attention, la vitesse n'est pas le seul facteur : manipuler le GPS, téléphoner, envoyer un SMS, rallonge considérablement votre temps de réaction, surtout si vous êtes fatigués.

Le temps de réaction

"Ce qui rentre en ligne de compte, c'est le conducteur et son temps de réaction", explique Martial. Avec une conduite lambda, à 80km/h, le temps passé pour réagir est d'une seconde, un temps de réaction standard, mais qui représente 44 mètres d'arrêt. Il faut donc autant de mètres pour réagir que pour arrêter le véhicule.

Avec un temps de réaction plus rapide, même en roulant à 90km/h, Martial parvient à arrêter le véhicule plus rapidement qu'à 80km/h. "Quelqu'un qui s'endort au volant à 80, sera plus dangereux que quelqu'un de vigilant à 90", explique le pilote formateur.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/