1 min de lecture Emploi

Travail du dimanche : près de trois salariés sur dix concernés en 2013

Environ 13% des salariés ont travaillé le dimanche "habituellement" et plus de 15% "occasionnellement".

Une personne entre dans un grand magasin ouvert le dimanche dans le centre-ville de Marseille (illustration)
Une personne entre dans un grand magasin ouvert le dimanche dans le centre-ville de Marseille (illustration) Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les dispositions prévues dans la loi Macron qui prévoit d'autoriser les commerces à ouvrir de 5 à 12 dimanches par an ne devraient pas changer le quotidien de près d'un tiers des Français. Selon une étude réalisée sur environ 34.000 personnes, près de trois salariés sur dix (28,4%) rapportent avoir travaillé le dimanche en 2013. Environ 13% d'entre eux de manière régulière contre 15,4% occasionnellement. 

Ils sont de plus en plus nombreux à travailler le dimanche. Dix ans plus tôt, la proportion de salariés qui indiquaient avoir travaillé le dimanche était de 26,2%

Hôtellerie, restauration et hôpitaux sont les champions du travail dominical

Par secteur, ce sont les salariés de l'hôtellerie-restauration qui travaillent le plus souvent le dimanche (60,6%), mais seuls 16,9% indiquent que leurs heures sont compensées. Comme d'autres, ce secteur bénéficie de dérogations permanentes à l'ouverture dominicale sans compensation obligatoire car l'"ouverture est rendu(e) nécessaire par les contraintes de la production, de l'activité ou les besoins du public". 

À l'opposé, les salariés des banques et assurances travaillent très rarement le 7e jour de la semaine (7,1%). L'enquête montre également, sans surprise, la grande fréquence du travail dominical dans la fonction publique hospitalière (64,2%). Dans le commerce, secteur où le sujet est âprement débattu depuis des années, l'étude montre aussi une nette progression du travail du dimanche des employés, la proportion de salariés concernés étant passée de 35,8% en 2005 à 46,9% en 2013

À lire aussi
travail dominical
Licenciés pour avoir refusé de travailler le dimanche : que dit la loi ?

Sur le travail de nuit (après 21h et jusqu'à 6h), l'étude montre que la part des salariés qui travaillent entre 20h et minuit est de 34,1%. Entre minuit et 5h du matin, elle est de 15,5% et entre 5h et 7h, de 28,5%. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Travail dominical
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants