1 min de lecture Info

Taxe de séjour : l'Assemblée botte en touche

L'Assemblée nationale renonce de justesse à relever le plafond de la taxe de séjour à 8 euros et repousse toute réforme à 2015.

Les hausses avaient été adoptées le 25 juin sur proposition de députés socialistes, en particulier franciliens (photo d'illustration).
Les hausses avaient été adoptées le 25 juin sur proposition de députés socialistes, en particulier franciliens (photo d'illustration). Crédit : AFP/Archives / Valery Hache
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'Assemblée nationale a accepté de justesse dans la nuit de ce mardi à ce mercredi, par 33 voix contre 28, de renoncer à relever le plafond de la taxe de séjour à 8 euros, contre 1,50 euro actuellement, et de repousser toute réforme à 2015.
L'Assemblée devra aussi se prononcer ce mercredi après-midi sur la hausse à deux euros de la taxe de séjour en Ile-de-France, que le gouvernement propose également de supprimer.

Laurent Fabius et la droite sont anti-hausse

Ces hausses avaient été adoptées le 25 juin sur proposition de députés socialistes, en particulier d'Ile-de-France, sans que le gouvernement ne s'y oppose. Mais elles avaient ensuite suscité la vive opposition de leur collègue aux Affaires étrangères, Laurent Fabius, en charge du tourisme, qui relayait les inquiétudes des professionnels du secteur.
Les parlementaires UMP se sont aussi relayés pour fustiger une hausse qui risquait de "garrotter l'industrie touristique", selon Julien Aubert (UMP) ou de "porter atteinte au pouvoir d'achat de Français qui partent en vacances une ou deux semaines" pour Marie-Christine Dalloz.
"En dix ans, à Paris, les tarifs hôteliers ont augmenté de plus de 40% alors que la taxe de séjour n'a pas du tout évolué" a quant à elle rétorqué la socialiste Sandrine Mazetier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Laurent Fabius Assemblée nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants