1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Taxe foncière "uniquement dans les zones tendues pour permettre la création de logements", selon Karine Berger, députée socialiste
1 min de lecture

Taxe foncière "uniquement dans les zones tendues pour permettre la création de logements", selon Karine Berger, députée socialiste

REPLAY - INVITÉE RTL - La taxe foncière a bondi de 150% dans 600 communes. En cause, la Loi de finances 2013. Un coup dur pour les propriétaires.

La méfiance des consommateurs s'exprime majoritairement à l'égard des agents immobiliers. 83% des Français ne leur font pas confiance (photo illustration).
La méfiance des consommateurs s'exprime majoritairement à l'égard des agents immobiliers. 83% des Français ne leur font pas confiance (photo illustration).
Taxe foncière "uniquement dans les zones tendues pour permettre la création de logements", selon Karine Berger, députée socialiste
06:33
Taxe foncière "uniquement dans les zones tendues pour permettre la création de logements", selon Karine Berger, députée socialiste
04:56
Vincent Parizot & Christelle Rebière & Eléanor Douet

Cette année entre en application la mesure décidée dans la Loi de finances 2013 sur le foncier non-bâti, qui concerne 600 communes autour des grandes agglomérations. C'est une surtaxe des terrains constructibles comme les jardins ou les potagers par exemple. Une surtaxe qui s'élève à 5 euros par mètre carré, dix euros en 2017. Concrètement, pour un terrain de 1.000 m², la facture sera de 5.000 euros. Comment expliquer un tel coup de massue ? "Ce n'est pas un coup de massue", estime Karine Berger députée socialiste des Hautes Alpes et membre de la commission des finances.

La députée explique que cette mesure s'applique "uniquement dans des zones très tendues, c'est à dire des endroits où les gens manquent de logements, où on a besoin de trouver des terrains constructibles pour construire des immeubles et loger des gens dans un cadre social ou normal".   

Uniquement pour les terrains constructibles non bâtis

Karine Berger, députée socialiste

Karine Berger précise également que lorsqu'on parle de la taxe foncière dans ce cas précis, il faut être être prudent. "Il s'agit de la taxe foncière sur les terrains constructibles non-bâtis.Vous êtes concernés uniquement si vous êtes dans une zone très tendue et que vous avez un terrain classé constructible et sur lequel vous n'avez aucune construction", précise-t-elle.

Cette mesure entend donc amener les terrains vides à être construits pour développer les logements dans des zones où la demande est élevée

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/