1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. RSA, SMIC, impôts, gaz... ce qui change au 1er janvier
4 min de lecture

RSA, SMIC, impôts, gaz... ce qui change au 1er janvier

ÉCLAIRAGE - Les Français devront affronter de nombreuses hausses au 1er janvier même si certaines nouvelles pourraient les ravir.

Des billets de 20 euros (image d'illustration)
Des billets de 20 euros (image d'illustration)
Crédit : AFP / DENIS CHARLET
Claire Gaveau & AFP

Hausses du Smic et de la redevance, lancement du compte pénibilité, interdiction du bisphénol A dans les contenants alimentaires, suppression de la première tranche d'impôt sur le revenu, pacte de responsabilité... Les changements au 1er janvier sont nombreux

Taxis, Uber... hausse et contestation

D'après un arrêté publié au Journal Officiel vendredi 26 décembre, les conducteurs de taxis pourront augmenter leurs prix de 1% et ce dès la 1er janvier 2015. Une hausse supérieure à l'inflation. Les suppléments pour bagages, personne supplémentaires ou animaux pourront aussi être augmenté. 

Outre cette hausse, les taxis peuvent aussi se satisfaire d'un dispositif plus contraignant pour les chauffeurs non professionnels. La loi "punira de deux ans de prison et 300.000 euros d'amende le fait d'organiser un système de mise en relation de clients avec des personnes qui ne sont ni des taxis, ni des VTC", selon un porte-parole du ministère de l'Intérieur. Un durcissement qui pourrait sonner la fin du service UberPOP

Coup de chaud sur le gaz

Les tarifs réglementés du gaz augmentent de 1,8% en janvier en raison du doublement de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN). Près de 7,4 millions de foyers, sur un total de 10,6 millions d'abonnés au gaz, étaient aux tarifs réglementés à la fin du troisième trimestre alors que les autres avaient souscrit des offres à prix libres chez GDF Suez ou un fournisseur alternatif.

Redevance, timbres, transports... les nombreuses hausses

À lire aussi

Les Français devront cette année encore faire des concessions avec l'augmentation de certains impôts ou dépenses de la vie quotidienne. La redevance audiovisuelle passe donc de 133 à 136€ en métropole.
Concernant les transports, si le tarif unique entre en vigueur au 1er septembre 2015, les tarifs augmenteront en moyenne de 2,9% alors que le gazole augmentera de 4 centimes. Le timbre devrait lui aussi voir son prix s'envoler avec une hausse de près de 7%

SMIC et RSA, les bonnes nouvelles

Parmi les revalorisations, les Français pourront profiter de la hausse du SMIC horaire qui passe à 9,61€ brut soit 1.457,52€ brut mensuels (+0,8%), du RSA (+0,9%) de même que les prestations familiales. L'allocation rentrée et l'accueil du jeune enfant devraient être revalorisés de 0,7% en 2015.

Certains citoyens pourront aussi profiter de la suppression de la première tranche d'imposition sur le revenu. Cela devrait bénéficier à 6,1 millions de foyers

Compte pénibilité : la mesure centrale

Dans les entreprises, la mesure phare concerne, bien entendu, le compte pénibilité qui fera son entrée en vigueur partielle. Ce compte permet aux salariés ayant exercé des métiers pénibles de pouvoir se former, travailler à temps partiel ou partir plus tôt à la retraite. 

Autre évolution, d'un point de vue de l'orientation et de la formation. Un compte personnel de formation accompagnera chaque salarié durant toute sa vie professionnelle, y compris pendant d'éventuelles périodes de chômage. C'est la clef de voûte de la loi du 5 mars 2014 et permet aux salariés d'accumuler jusqu'à 150 heures de formation : 24 heures par an pour un temps plein les cinq premières années, puis 12 heures les années suivantes. Le Service public régional d'orientation (SPRO) réunira lui tous les organismes utiles à l'orientation, à l'insertion professionnelle et à l'emploi comme les CIO, l'Onisep, les Missions locales ou Pôle emploi. 

Détecteur de fumée, bisphenol A... ce qui change à la maison

D'un point de vue administratif, les Français verront le développement de huit nouvelles métropoles (Bordeaux, Nantes, Lille, Rennes, Toulouse, Grenoble, Strasbourg, Rouen). Mais ils seront surtout concernés par l'obligation d'installer des détecteurs de fumée à partir du 8 mars ou encore par l'interdiction du bisphénol A dans l'ensemble des contenants alimentaires

Pacte de responsabilité, réforme pénale... les nouveaux statuts

Le 1er janvier 2015 sera aussi marqué par l'entrée en vigueur de certaines dispositions de la réforme pénale du 15 août 2014. La révocation du sursis en cas de nouvelle condamnation n'est désormais plus automatique, les réductions de peines automatiques sont les mêmes que le condamné soit ou non récidiviste.

Enfin la première étape du dispositif du pacte de responsabilité devrait voir le jour, dont le "zéro charge" au niveau du Smic (l'employeur d'un smicard ne paiera plus aucune cotisation de sécurité sociale), une baisse des cotisations pour les travailleurs indépendants et la suppression pour 200.000 entreprises de la C3S, une taxe calculée sur le chiffre d'affaires qui doit disparaître d'ici 2017. 

Les feux de cheminée finalement autorisés

Cette réglementation aura été un véritable feuilleton. La combustion de bois devait être strictement interdite à Paris et dans 435 communes d'Ile-de-France. Finalement, la ministre de l'Écologie a fait volte-face et a levé cette interdiction. Le feu de bois à usage récréatif est donc toujours d'actualité

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/