1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. "Reviens Léon" : "Cela prend du temps aux expatriés pour rentrer en France", explique le fondateur de BlaBlaCar
1 min de lecture

"Reviens Léon" : "Cela prend du temps aux expatriés pour rentrer en France", explique le fondateur de BlaBlaCar

REPLAY / INVITÉ RTL- Il y a près d'un an, plusieurs entrepreneurs français lançaient un appel pour inciter nos talents expatriés à rentrer au pays. Où en sommes-nous ?

L'initiative "reviens Léon !" a été lancée en mai 2015
L'initiative "reviens Léon !" a été lancée en mai 2015
Crédit : Twitter.com/ReviensLeon
"Reviens Léon" : "Cela prend un peu de temps aux expatriés pour rentrer en France", explique le fondateur de BlaBlaCar
00:05:00
Yves Calvi & Loïc Farge

"Reviens Léon !" C'était l'appel lancé en mai 2015 par des dizaines de start-ups françaises à des diplômés expatriés. Ont-elles été entendues par ces jeunes partis faire carrière loin de chez eux ? "Aujourd'hui, il y a eu plus de 5.000 candidatures. Cela prend un certain temps, plusieurs mois, pour les gens de se décider à revenir", explique Frédéric Mazzella. "On a huit personnes qui sont arrivés sur les deux-trois derniers mois", poursuit-il.

Cela peut paraître peu, malgré l'énorme écho à l'appel. "Quand vous êtes à l'étranger depuis quelques années, le temps que vous vous décidiez de rentrer, que vous passiez les entretiens, que vous reveniez, que vous installez votre famille (...) et que vous preniez vois fonctions, ça prend un petit peu de temps", répond le président fondateur de BlaBlaCar.

"Ce qui est très encourageant, en revanche, c'est que tout s'est fait sur les deux derniers mois", note-t-il. "En plus, qu'au-delà des candidats français, on a aussi des candidats étrangers qui postulent dans des sociétés françaises", se réjouit-il. Frédéric Mazzella fait remarquer que son expérience à l'étranger "lui a servi à avoir une vision un peu plus large de l'activité que simplement franco-française, de se rendre compte que l'on est dans un monde qui bouge, qui est grand et dans lequel la France est un pays certes sympathique mais qui reste un petit pays".

La plateforme d'offres d'emplois à destination des Français exilés à l'étranger rassemble à ce jour dix-sept sociétés.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/