1. Accueil
  2. Actu
  3. Economie et Consommation
  4. Retraites chapeaux: les députés encadrent les "golden hello" pour les patrons

Retraites chapeaux: les députés encadrent les "golden hello" pour les patrons

L'amendement interdit donc d'attribuer d'office des années d'ancienneté fictives à un patron qui vient d'arriver.

Des lingots d'or.
Des lingots d'or.
Crédit : Frank Rumpenhorst - DPA - AFP
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

Les "golden hello", ces bonus offerts aux patrons à leur arrivée dans une entreprise vont être davantage encadrés, à défaut d'être abolis. Les députés ont interdit le rachat d'années d'ancienneté au moment d'une prise de poste. Il n'empêche pas cependant l'attribution "d'une prime de bienvenue" en tant que telle lors de la prise de fonction. 

Ces bonus de bienvenue, attribués à certains grands patrons au moment de leur prise de poste, font souvent polémique. La dernière en date, rappelle les Échos a porté sur le nouveau patron de Sanofi, Olivier Brandicourt, nommé en avril, avec un bonus de 4 millions d'euros à la clef

Les députés avaient déjà, en première lecture du texte, encadré les retraites chapeaux en conditionnant l'acquisition des droits à la performance des entreprises. Ils avaient aussi limité le rythme d'acquisition de ces droits à 3% du salaire de référence par année d'ancienneté afin d'éviter que des patrons n'aient une retraite chapeau élevée en dépit d'une brève présence dans l'entreprise

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/