1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Renault : Jean-Dominique Senard adoubé à la présidence par les actionnaires
2 min de lecture

Renault : Jean-Dominique Senard adoubé à la présidence par les actionnaires

Malgré l'échec du projet de mariage avec Fiat Chrysler, le président de Renault, Jean-Dominique Senard, garde l'entière confiance de ses actionnaires, qui ont ratifié à une écrasante majorité son entrée au conseil d'administration.

Jean-Dominique Senard, PDG de Renault, le le 11 mars 2019
Jean-Dominique Senard, PDG de Renault, le le 11 mars 2019
Crédit : Behrouz MEHRI / AFP
Renault : Senard adoubé à la présidence par les actionnaires
00:02:01
Renault : Senard adoubé à la présidence par les actionnaires
00:02:02
Quentin Marchal & AFP

Un score sans appel. Jean-Dominique Senard a été adoubé par les actionnaires de Renault qui ont ratifié avec 90,88% des voix son entrée au conseil d'administration du constructeur automobile français. Un soulagement pour le successeur de Carlos Ghosn, qui a été récemment affaibli par l'échec du projet de mariage avec Fiat Chrysler.

Industriel expérimenté, reconnu pour ses qualités de diplomate, l'ancien patron de Michelin, âgé de 66 ans, a confirmé ce mercredi 12 juin qu'il souhaitait travailler à la consolidation de l'alliance de Renault avec ses partenaires japonais Nissan et Mitsubishi. "Il n'y aura pas de réussite du groupe Renault sans réussite de l'Alliance", a-t-il notamment lancé aux actionnaires.

Un projet d'intégration renforcé avec Nissan, dont les grandes lignes ont fuité dans la presse, a été rejeté au printemps par les dirigeants du groupe japonais. Plus récemment un projet de mariage avec Fiat Chrysler a été annulé, onze jours seulement après son annonce publique par les deux groupes. Ces deux échecs ont meurtri M. Senard mais il est décidé à poursuivre cette mission délicate, explique-t-on dans son entourage. 

Le gouvernement aussi a confiance en lui

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire avait de son côté réaffirmé lundi la confiance du gouvernement français envers M. Senard. "Jean-Dominique Senard a la confiance de l'État français", premier actionnaire de Renault avec 15% du capital, avait-il affirmé lors d'un déplacement à Tokyo.

À lire aussi

À la tête du groupe au losange, M. Senard forme un duo avec Thierry Bolloré, ancien adjoint de Carlos Ghosn, qui occupe la direction générale exécutive du groupe. Fort d'une image de patron social, Jean-Dominique Senard passe pour être à l'opposé de M. Ghosn qui avait bâti sa réputation sur une image de "tueur de coûts". Réputé élégant et affable, l'ancien élève d'HEC est considéré comme proche du président Emmanuel Macron, qui avait vanté fin janvier son action au sein de Michelin, qualifié d'entreprise "modèle".

Ce catholique pratiquant, à la silhouette longiligne, fils d'un diplomate et d'une mère aristocrate, s'est notamment fait connaître pour ses idées sur le dialogue social au sein des entreprises comme moyen d'améliorer leur compétitivité. Il a affirmé mercredi vouloir faire grandir Renault "en humanité", estimant qu'une "entreprise plus humaine, plus éthique, était une condition pour des performances durables". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.