1 min de lecture Gouvernement Valls 2

Remaniement ministériel : "Le changement il faut que ce soit maintenant", dit un chef d'entreprise

RÉACTION - Dans une agence de publicité, la politique du gouvernement, tout comme le changement prôné par Arnaud Montebourg, n'ont pas encore convaincu.

Un employé dans un bureau (image d'illustration)
Un employé dans un bureau (image d'illustration) Crédit : MARIO LAPORTA / AFP

Le nouveau gouvernement sera connu, d'après les informations de RTL, mardi 26 août entre 15 et 20 heures. Une chose est sûre, c'est qu'Arnaud Montebourg n'en sera pas. En se séparant de celui qui a osé critiquer sa politique économique, François Hollande a décidé de rassurer le patronat.

Car le monde de l'entreprise est encore sceptique. Grenade and Sparks, agence de publicité sur Internet, par exemple, est une entreprise qui marche, mais sa fondatrice Hélène Saint Loubert pense qu'elle pourrait encore mieux marcher.

L'ex-ministre prônant une nouvelle donne économique n'arrive pas à la convaincre. "Monsieur Montebourg est très sympathique mais je ne comprends malheureusement pas tout ce qu'il veut faire ou tout ce qu'il me dit", affirme-t-elle.

Un climat qui n'incite pas à prendre des risques

Quant au gouvernement, "il nous promet un pacte de responsabilité que j'attends avec impatience mais rien n'a encore bougé. Je leur dis que le changement il faudrait que ce soit maintenant", lance Hélène Saint Loubert.

À lire aussi
exil fiscal
Hollande savait que Thévenoud avait des problèmes avec le fisc avant de le nommer

La patronne regrette que le climat économique n'incite pas à prendre de risques. "J'ai géré jusque là comme une mère de famille, mais finalement aujourd'hui je me dis qu'on est 80 salariés et que si j'avais pu prendre plus de risques, s'il y avait eu plus de financements, plus de flexibilité, aujourd'hui on aurait pu être 250 voire plus", explique-t-elle.

Conclusion d'Hélène Saint Loubert : simplifions le code du travail, retenons en France les capitaux et les talents, et mettons en avant l'entreprise pour favoriser la croissance.

>
Remaniement : "Le changement il faudrait que ce soit maintenant", dit un chef d'entreprise Crédit Média : Philippe Roy Contencin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Valls 2 Gouvernement Entreprises
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants