1. Accueil
  2. Actu
  3. Economie et Consommation
  4. Recycler les restes du repas de Noël dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante

Recycler les restes du repas de Noël dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante

REPLAY - Préparer un bouillon de avec les restes du repas de Noël, apprendre l'art du dressage, la rose de Noël de Santoche et chiner des accessoires de ski. C'est le programme de "Maison, Jardin, Cuisine, Brocante" du samedi 26 décembre.

Recycler les restes du repas de Noël dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante
Recycler les restes du repas de Noël dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante
Crédit : RelaxNews / Shutterstock.com
Maison Jardin Cuisine Brocante du 26 décembre 2015
15:32
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

Cuisine : préparer un bouillon de volailles avec les restes

L'idée est de recycler intelligemment vos restes : ceux du déjeuner de Noël par exemple. Partons du principe qu’il y a de fortes chances qu’une belle volaille ait été au menu. Dans une volaille, une fois qu’on l’a bien boulottée, qu’est-ce qui lui reste ? Une carcasse avec un peu de viande encore accrochée ici ou là, le long des blancs par exemple. 

Vous allez plonger votre carcasse dans un grand faitout, vous allez recouvrir d’eau, puis saler et poivrer comme il faut. Il vous reste forcément dans le frigo, une carotte, un vert de poireau, un oignon, un navet.  Vous pouvez les rajoutez à la préparation. Si vous en avez, mettez aussi un gros pouce de gingembre taillé en lamelles épaisses. Cela va littéralement alléger le bouillon et le rendre plus mordant. 

Ensuite vous laissez  cuire gentiment à petite ébullition, pendant en gros 1 heure 30, histoire de concentrer les parfums. Ensuite, vous filtrez ce bouillon à la passoire, et vous le tenez au chaud. À ce stade, vous pouvez évidemment le boire tel quel, mais vous pouvez y ajouter quelques gouttes de sauce de soja, une autre lamelle de gingembre frais, et préparer quelques légumes très finement tranchés ou taillés en sifflets, en lamelles. Vous les mettez dans le fond de vos assiettes creuses, le bouillon bouillant par-dessus.

Jardin : le miracle de la rose de Noël de Santoche

À lire aussi

Aujourd’hui, un vieux conte de la Franche Comté, celui de la Rose de Noël de Santoche. Tout s’est passé juste après l’an mille, dans la petite paroisse de Santoche, qui existe toujours, dans la vallée du Doubs. C’est la veille de Noël. Il fait très froid. Une fillette, vêtue de haillons et les pieds nus, pleure devant la chapelle. Elle pleure car elle a fait un long chemin pour assister à la messe de Minuit mais elle n'ose pas entrer. Tous les paroissiens ont déposé leur cadeau devant la crèche, comme il est de tradition depuis les rois mages. Elle, elle n’a rien à donner. Elle pleure.

Mais l'histoire finit bien, car un ange apparaît et lui montre une  touffe "d'herbe-au-loup". De simples feuilles, sans intérêt. L’ange lui dit "mets-en un bouquet près de la crèche". La fillette, confiante, obéit. Et là, la messe commence et peu à peu, son bouquet d’herbe aux loups se couvre de fleurs blanches. Des très belles fleurs. Chaque année, depuis, l’herbe aux loups donne de belles fleurs blanches en décembre. Les Franc-Comtois l’ont rebaptisée "rose de Noël". Les botanistes, qui sont moins poètes, l’on appelée ensuite Helleborus niger.

C’est une fleur pour les jardins, pas pour le chauffage central. Mettez-la votre dans le coin le plus froid de la pièce et baissez le radiateur. Elle fleurira déjà plus longtemps. Quand elle sera fanée, vous la ré-acclimaterez au froid, en la sortant le jour sur votre balcon et la rentrant la nuit que s’il fait vraiment très  froid. Au printemps, vous pourrez la mettre dans un pot plus grand, et la laisser sur le balcon en lui donnant de l’engrais pour plante fleurie. Ou la donner à un ami jardinier !

Maison : le dressage de la table du réveillon

Pour le réveillon, le dressage de la table est important. Avant de disposer la nappe, il faut installer un molleton ou bulgomme. Car il amortit le bruit, les chutes potentielles et il protège des taches. La retombée idéale pour la nappe est de 30 centimètres de chaque côté, mais pour faire plus simple la retombée parfaite doit frôler l’assise des sièges. 

Assiettes se placent à 3 centimètres du bord de la table, elles doivent normalement être espacées de 40 centimètres mais le risque est de manquer de place. La fourchette se pose à gauche de l’assiette. Le couteau est donc forcément à droite. Le bord tranchant vers  l’assiette par mesure de prudence. La cuillère à soupe se place à droite du couteau, dos vers le plafond tout comme les dents de la fourchette sont posées sur la nappe. 

En ce qui concerne les verres, le plus grand est le verre à eau,  le moyen est le verre vin rouge puis le plus petit pour le blanc. La fluette à champagne est légèrement décalée à droite derrière les autres verres. Les verres à eau doivent être remplis avant que les invites ne s’assoient
Vous pouvez retrouver tous ces conseils dans Comment recevoir à la française ? de Jacqueline Queneau aux éditions de la Martinière, 45 euros.

Brocante : chiner des accessoires de ski

L’hiver officiel c’était il y a une semaine et beaucoup de gens vont passer les fêtes sur les pistes de ski. Dans les brocantes, on trouve des accessoires, des skis, des raquettes, des bâtons, des patins à glace, des chaussures à crampons, des luges de nos grands-parents.

Les skis en bois façonnés avant les années 1950 sont vraiment de magnifiques objets de décoration par exemple. Durant le premier tiers du XXe siècle ils étaient fabriqués en frêne, un bois qui leur donne une jolie couleur ambrée. Les bâtons qui vont avec sont souvent difficiles à chiner. Mais on les trouve sur les brocantes entre 50 et 300 euros la paire.

Sur les brocantes on trouve assez facilement des luges en bois surtout dans les zones de montagnes. Vous ne devez pas les payer plus de 50 euros. Idem comme les patins à glace anciens. Les plus anciens, qui sont entièrement en bois avec la lame sertie dedans et une sangle pour tenir la chaussure.

On peut aussi trouver des sculptures en régule ou en bronze des années 1930 sur les brocantes. Niveau prix, ce n’est pas forcément cher, à partir de 50 à 60 euros pour un petit régule et plutôt 100 euros pour le bronze d’un petit skieur. Non signé. 

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/