1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Rachat de SFR par Numericable : feu vert de l'Autorité de la concurrence
2 min de lecture

Rachat de SFR par Numericable : feu vert de l'Autorité de la concurrence

L'Autorité de la concurrence est favorable à un rachat de SFR par Numericable (Altice). Elle a toutefois posé cinq conditions à l'acquisition.

Une enseigne SFR à Dunkerque, le 1er avril 2014 (image d'illustration)
Une enseigne SFR à Dunkerque, le 1er avril 2014 (image d'illustration)
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'Autorité de la concurrence a donné son feu vert ce lundi 27 octobre au rachat de l'opérateur mobile SFR par le câblo-opérateur Numericable (Altice). Cinq conditions ont été posées au rapprochement. Altice devra ainsi céder l'activité téléphonie mobile de sa filiale Outremer Télécom à La Réunion et à Mayotte, et Numericable devra ouvrir son réseau câblé aux opérateurs concurrents.

Numericable a par ailleurs pris l'engagement de céder le réseau cuivre (DSL) de Completel, son opérateur à destination des professionnels. Craignant que Numericable ne gèle le déploiement de la fibre (FttH) en zone câblée, l'Autorité a obtenu des engagements pour que les accords passés précédemment par SFR avec Bouygues Telecom et Orange pour développer ces infrastructures stratégiques soient appliqués.

L'Arcep et le CSA sollicités

Concernant le risque pour la concurrence sur la télévision payante, du fait que Vivendi conservera une participation de 20% dans le nouvel ensemble, l'Autorité a imposé la confidentialité autour des informations stratégiques sur ce segment. Elle a aussi exigé une "muraille de Chine", c'est-à-dire qu'il ne devra y avoir aucun lien entre la direction et le personnel de Numericable et Vivendi.

Altice/Numericable avait emporté SFR en avril à l'issue d'une bataille homérique contre Bouygues en offrant à Vivendi 13,5 milliards d'euros en numéraire ainsi qu'un complément éventuel de prix de 750 millions d'euros. Mais l'Autorité de la concurrence a indiqué fin juillet que l'opération nécessiterait un "examen approfondi" en raison de "chevauchements" d'activités qui impliquaient des remèdes. Elle avait notamment sollicité les avis de l'Autorité des télécoms (Arcep) et du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

À lire aussi

L'Autorité de la concurrence a indiqué être parvenue à un accord vendredi soir avec Numericable et devrait publier sa décision le 30 octobre. L'enjeu est pour le nouveau groupe SFR-Numericable d'accélérer la fusion du nouvel ensemble afin d'avoir sur le marché des offres convergentes à la fin de l'année, période clef du point de vue commercial.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/