1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Rachat d'Alstom : Mitsubishi propose d'entrer au capital du groupe français
1 min de lecture

Rachat d'Alstom : Mitsubishi propose d'entrer au capital du groupe français

Le groupe japonais Mitsubishi proposerait d'entrer au capital du groupe Français pour monter un partenariat industriel, selon une information du "Figaro".

Le siège du groupe Alstom à Levallois-Perret, le 27 avril 2014 (archives)
Le siège du groupe Alstom à Levallois-Perret, le 27 avril 2014 (archives)
Crédit : AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le dossier Alstom est loin d'être refermé. Alors que la bataille entre General Electric et Siemens n'est pas terminée, le groupe japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) proposerait d'entrer au capital d'Alstom, pour créer "un partenariat industriel et commercial sur le modèle Renault-Nissan", mais "ne veut pas racheter la branche énergie" du groupe français, affirme Le Figaro jeudi 12 juin sur son site.

MHI "prépare une alternative à l'offre de General Electric, qui offre de racheter la branche énergie d'Alstom pour 12,5 milliards d'euros", écrit le quotidien. "Selon nos informations, le groupe nippon ne va pas proposer une acquisition de l'activité énergie d'Alstom, mais une alliance avec le groupe français, sur le modèle Renault-Nissan", poursuit le quotidien.

Mitsubishi ne souhaite pas racheter l'ensemble des parts de Bouygues

"Ce partenariat, qui sera proposé d'ici lundi à Alstom, se concrétiserait par une prise de participation minoritaire de Mitsubishi dans la branche power d'Alstom (hors grid), voire d'une participation au capital du groupe", selon Le Figaro. "Mais il n'est pas question de racheter toute la part de Bouygues (29%), qui souhaite sortir", ajoute-t-il.

Toujours selon Le Figaro, "Siemens proposera à Alstom de lui racheter ses turbines à gaz, et de lui céder ses activités ferroviaires". Mais "il s'agit de deux options détachables du reste", ajoute le journal, citant un proche du dossier. "En cas de refus du groupe français, Mitsubishi maintiendra sa proposition", affirme encore le journal.

À lire aussi

L'allemand Siemens a relancé mercredi la bataille pour le rachat du pôle énergie d'Alstomen annonçant s'être allié au japonais Mitsubishi en vue d'une éventuelle offre commune, afin de contrecarrer General Electric (GE). Officiellement les géants nippon et allemand n'ont encore avancé aucune offre chiffrée, mais le quotidien japonais Nikkei, bible des milieux d'affaires de l'archipel, a affirmé qu'ils proposaient 7,25 milliards d'euros.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.