1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Pièces détachées : les consommateurs mieux informés sur leur disponibilité
2 min de lecture

Pièces détachées : les consommateurs mieux informés sur leur disponibilité

REPLAY - Hi-fi, électroménager, véhicules... Entré un vigueur le 1er mars, un volet de la loi sur la consommation permet une meilleure information sur la disponibilité des pièces détachées.

Tous les fabricants ne prévoient pas de pièces de rechange
Tous les fabricants ne prévoient pas de pièces de rechange
Crédit : AFP / Archives, Martin Bureau
Pièces détachées : les consommateurs mieux informés sur leur disponibilité
00:02:14
Christophe Ponzio

Vous ne voulez pas jeter votre téléviseur, votre lave-linge ou votre appareil photo à la moindre panne ? Désormais, les fabricants devront vous indiquer si les pièces détachées du modèle que vous achetez seront disponibles pendant trois ans, cinq ans ou dix ans. Un décret de la loi sur la consommation (la loi Hamon votée il y a un an) est entré en vigueur dimanche 1er mars.

L'information devra figurer sur l'étiquette, dans le magasin ou sur le site de vente en ligne, ou encore sur le ticket de caisse, sur la garantie ou sur la facture. Un conseil : conservez précieusement la preuve par écrit. En cas de panne, le fabricant aura l'obligation de vous fournir la pièce demandée dans un délai maximum de deux mois, sous peine d'une amende.

Différencier les produits durables

Quels sont les produits concernés ? Toutes les pièces détachées composant les automobiles, les motos, les scooters, les camionnettes, les vélos, mais aussi les cafetières, les bouilloires, les machines à laver, les téléviseurs, les téléphones portables ou les caméscopes.

Attention : cette indication de "disponibilité des pièces" ne concerne que les nouveaux produits, qui seront mis sur le marché à partir d'aujourd'hui.

Le but de cette mesure, c'est que nous puissions, dès l'achat, faire la différence entre les produits qui sont réparables (donc durables) et ceux qui ne le sont pas. Chaque année en France, nous jetons environ 10 millions d'appareils tombés en panne, mais qui pourraient être réparés.

Un critère d'achat

Tous les fabricants ne prévoient pas de pièces de rechange. C'est la limite de cette loi. Si le fabricant ne transmet pas d'indication au distributeur, il faudra en déduire que le produit ne pourra pas être réparé.

Ce sera en tout cas un critère d'achat. Les fabricants les plus vertueux mettront en avant le fait que leurs produits sont réparables. Pour les autres, s'ils ne l'indiquent pas : c'est du jetable. Au moins, on saura : on sera fixé dès le début.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire