1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Paiement en ligne : gare aux nouvelles arnaques à la carte bancaire
1 min de lecture

Paiement en ligne : gare aux nouvelles arnaques à la carte bancaire

REPLAY - Les banques ont durci la sécurité des moyens de paiement. Mais il semblerait que les fraudeurs innovent sans arrêt. Décryptage avec François Carlier, de l'association Consommation, logement et cadre de vie (CLCV).

Des cartes bancaires. (Illustration)
Des cartes bancaires. (Illustration)
Crédit : DR
Paiement en ligne : gare aux nouvelles arnaques à la carte bancaire
02:51
Stéphane Carpentier & Loïc Farge

La fraude à la carte bancaire sur les particuliers représente plus de 200 millions d’euros et touche 800.000 personnes par an. Pour lutter contre le piratage de la carte pour les achats sur Internet, les banques ont mis en place le système du 3D Secure. On s’inscrit à sa banque avec un numéro de portable. Sur beaucoup de sites d’achat en ligne, le système envoie un code de confirmation sur le téléphone portable et on valide son achat de façon plus sécurisé. "Cela a permis une légère baisse des fraudes en 2015. Mais les fraudeurs commencent à trouver la parade", explique François Carlier, de l'association Consommation, logement et cadre de vie (CLCV).

"Les victimes de l'arnaque reçoivent un faux mail de l’opérateur téléphonie Free qui leur demande de mettre à jour leurs coordonnées bancaires sur leur espace client", poursuit le journaliste. Elles se connectent à un faux site de Free créé par les pirates qui ensuite récupèrent les coordonnées bancaire et les identifiants d’abonnés à Free de la personne. À noter que les autres opérateurs téléphoniques ont des commandes de cartes SIM plus sécurisés.
François Carlier rappelle une règle d'or : "Si vous recevez un mail de votre opérateur d’énergie, de téléphonie, votre banque ou de votre assureur, vous n’ouvrez pas ce mail". Le problème du 3D Secure est qu’en cas de fraude, les banques sont plus réticentes à rembourser car elles estiment qu’avec cette sécurité, la bonne foi du particulier est moins évidente. "Il faut vraiment se battre car les montants sont importants et le banquier qui est assuré doit vous rembourser", note le journaliste.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/