1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Même disparue, la taxe à 75% affectera le budget des clubs de foot en 2015
1 min de lecture

Même disparue, la taxe à 75% affectera le budget des clubs de foot en 2015

Disparue au 1er janvier, la taxe à 75% aura malgré tout toujours un effet sur le budget des clubs de foot en 2015.

Des ballons de football (illustration)
Des ballons de football (illustration)
Crédit : AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La taxe à 75% sur les salaires supérieurs à 1 million d'euros a certes juridiquement disparu au 1er janvier mais ses effets se feront encore sentir sur le budget des clubs lors de l'année 2015, selon un responsable de l'UCPF.

"La seconde partie de la taxe est payable en mai 2015, sur l'exercice 2014", a rappelé Philippe Diallo, directeur général de l'Union des clubs de football professionnels (UCPF)P. Instaurée pour deux ans début 2013, cette taxe aurait, selon lui, coûté entre 40 et 45 millions d'euros à un total de 14 clubs de Ligue 1 en 2014 et autant devraient être versés en mai.

Personne n'avait anticipé et provisionné une quelconque taxe.

Philippe Diallo directeur général de l'UCPF

"Ca a été extrêmement pénalisant en 2014 car personne n'avait anticipé et provisionné une quelconque taxe", rappelle Philippe Diallo. "D'autant plus pénalisant que le foot français enregistre des pertes depuis deux ans."

Les pertes globales de l'exercice 2014 (environ 100 millions d'euros), sont donc imputables selon lui à plus de 40% à la taxe sur les hauts salaires.

Personne ne sait combien elle a rapporté ni qui a payé.

Philippe Diallo
À lire aussi

Cette taxe, qui qualifie d'"injuste", a touché selon lui des entreprises, les clubs de foot, disposant de budgets moyens. "Personne ne sait combien elle a rapporté ni qui a payé", déplore-t-il. "On a même évoqué la possibilité que le PSG soit le plus gros contributeur français ! Mais ça reste un PME de 500 millions d'euros !".

Encore impactés par la taxe à 75% jusqu'en 2016, les clubs de foot ont cependant enregistré au 1er janvier une bonne nouvelle avec la disparition de la taxe sur les spectacles et la mise en place de la TVA à taux réduit.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/