1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Manifestation des agriculteurs à Paris : combien coûtent-ils à la France ?
1 min de lecture

Manifestation des agriculteurs à Paris : combien coûtent-ils à la France ?

REPLAY / ÉCLAIRAGE - Les agriculteurs se sont retrouvés dans les rues de la capitale afin de faire réagir le gouvernement sur leurs conditions de travail.

Les agriculteurs ont manifesté à Paris en tracteur, le 3 septembre 2015
Les agriculteurs ont manifesté à Paris en tracteur, le 3 septembre 2015
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Manifestation des agriculteurs à Paris : combien coûtent-ils à la France ?
00:01:00
Virginie Garin & La rédaction numérique de RTL

1.452 tracteurs sont à Paris. Les agriculteurs se sont rassemblés, jeudi 3 septembre, afin de dénoncer leurs conditions de travail. Depuis la réforme de la PAC (Politique Agricole Commune) qui ne compense plus la baisse des cours, combien les agriculteurs coûtent-ils à la France ? 135 euros par français par an. Les agriculteurs sont aidés essentiellement par le budget européen, la fameuse PAC. Pour la financer, la France et les contribuables paient 9 milliards d'euros par an. Ce qui fait 135 euros par personne.

Cet argent est reversé aux agriculteurs en fonction de ce qu'ils produisent, à l'hectare ou au litre de lait. Cette somme n'a pas changé ces dernières années et toutes ces aides représentent les deux tiers des revenus des agriculteurs.

De moins en moins compétitif

Pourquoi la PAC a-t-elle été créée ? Dans les années 50, l'objectif était de nourrir l'Europe, après la guerre et être autosuffisant. Ce système a été maintenu pour continuer à contrôler ce qu'on mange. L'Europe est une puissance agricole où l'on retrouve ce problème. La France est de moins en moins performante et compétitive par rapport à ses voisins. Si on arrêtait d'aider les agriculteurs, il faudrait accepter de manger des produits importés du Brésil, de Chine ou du reste de l'Europe.
 
C'est aussi accepter aussi de perdre des emplois. Le secteur fait travailler cinq millions de personnes en France avec des emplois directs et dans l'agroalimentaire. Le débat concerne l'utilisation de ces aides : faut-il continuer à financer des grosses structures qui produisent en masse pour exporter, comme le porc, ou aider des productions de qualité ?

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire