1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Macron s'oppose à l'offre de rachat de SFR sur Bouygues
1 min de lecture

Macron s'oppose à l'offre de rachat de SFR sur Bouygues

"La consolidation n'est pas aujourd'hui souhaitable" dans le secteur des télécommunications estime le ministre de l'Économie.

Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron
Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron
La rédaction numérique de RTL & AFP

Emmanuel Macron, le ministre de l'Économie s'oppose une nouvelle fois à la concentration dans le secteur des télécoms. "Une consolidation" n'est "pas souhaitable", a-t-il  indiqué à propos d'informations du Journal du dimanche selon lesquelles le groupe du milliardaire Patrick Drahi aurait fait une offre de 10 milliards d'euros pour racheter Bouygues Telecom. La conseil d'administration de Bouygues Telecom examinera en début de semaine l'offre de rachat.

"L'emploi, l'investissement et le meilleur service aux consommateurs sont les priorités. Or les conséquences d'une consolidation sont à ces égards négatives, comme l'ont prouvé les cas récents en Europe", a déclaré le ministre. 

Free aurait récupéré les infrastructures de Bouygues

Le JDD affirme également que le schéma d'acquisition de Numericable-SFR prévoit que le quatrième opérateur mobile Free reprendrait une partie des fréquences, des antennes et des boutiques de Bouygues Telecom (11 millions de clients, ndlr), et que l'opérateur historique Orange reprendrait de son côté "plusieurs centaines de salariés" de l'opérateur racheté. L'enjeu étant notamment d'améliorer le réseau 4G de Free, toujours à la traîne par rapport à la concurrence.

"Je continuerai à être très vigilant sur l'ensemble de ces sujets et sur le respect des engagements pris par les opérateurs. Je les réunirai à nouveau le 16 juillet prochain afin de faire le point entre autres sur le très haut débit", ajoute le ministre de l'Économie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/