1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Locations de voiture ou d'appartement : quels sont les pièges à éviter ?
2 min de lecture

Locations de voiture ou d'appartement : quels sont les pièges à éviter ?

REPLAY - Les Français adhèrent au concept d'utiliser des biens qui ne sont pas à eux, ou de mettre à disposition leurs propres biens, essentiellement pour des questions de pouvoir d'achat. Mais en matière d'assurance.

Des voitures de location sont en stationnement, le 3 avril 2000 à Paris
Des voitures de location sont en stationnement, le 3 avril 2000 à Paris
Crédit : AFP / Archives, Martin Bureau
Locations de voiture ou d'appartement : quels sont les pièges à éviter ?
02:34
Armelle Levy

Location de voiture, échange d'appartement, co-voiturage... quels sont les pièges à éviter ? Trois Français sur quatre ont déjà acheté, loué ou échangé des biens entre particuliers sur internet. Les Français adhèrent au concept d'utiliser des biens qui ne sont pas à nous, ou de mettre à disposition ses propres biens, essentiellement pour des questions de pouvoir d'achat. Mais en matière d'assurance.

Pour le co-voiturage, si vous décidez de transporter dans votre voiture des personnes, qui n'ont aucun lien avec vous, sur des sites comme Blablacar ou même en auto-stop, il n'y a pas de problème. En tant que conducteur, vous êtes déjà couvert par l'assurance de votre véhicule. C'est l'assurance au tiers qui correspond au petit carré vert, obligatoire, sur le pare-brise. Vous êtes couvert si vous blessez quelqu'un ou abîmez la voiture de quelqu'un.

Souscrire à une assurance pour pouvoir rouler

Si vous avez une assurance tous risque qui coûte plus cher, vous êtes couvert pour les dommages et les dégâts que vous vous causez à vous-même ou à votre voiture. Mais la franchise dépend à chaque fois, de votre contrat. Pour les locations de véhicule entre particulier, c'est différent. Si vous louez votre voiture à un particulier, même deux heures dans la journée, le locataire doit absolument souscrire une assurance, pour pouvoir rouler. Le locataire doit absolument être couvert, en cas de panne ou d'accident. 

Si vous échangez votre appartement pour les vacances, il existe maintenant une assurance facultative, pour les échanges de maison. Si vous avez prévu de partir dans une belle maison trouvée sur internet, mais deux jours avant, vous recevez un coup de fil du propriétaire qui ne veut plus échanger sa maison. Des sites, comme Guest to Guest, avec la Maïf, proposent une assurance à la journée, à partir de 5 euros par jour. Elle rembourse vos billets non-échangeables, ou vous trouve un hébergement sur place si vous êtes déjà parti. 

À lire aussi

En cas de dégâts, le propriétaire qui loue sa maison, est-il couvert ? Vous êtes couvert par votre assurance responsabilité civile. Mais attention, il peut y avoir des clauses d'exclusion dans votre contrat. C'est donc plus prudent de vérifier avant de partir, avec votre assureur. La vigilance est de mise. Si vous n'êtes pas couvert, vous pouvez demander à votre assureur un complément de garantie, juste le temps des vacances.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/