1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Livret A : les Français épargnent autrement, selon un sondage
1 min de lecture

Livret A : les Français épargnent autrement, selon un sondage

Face à la baisse du taux de rémunération du livret A, la moitié des Français (50%) affiche la volonté de continuer à épargner autant mais en plaçant ses économies ailleurs.

Un Livret A en juillet 2012, à Lille (image d'illustration).
Un Livret A en juillet 2012, à Lille (image d'illustration).
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La baisse du taux de rémunération du livret A, passé samedi de 1% à 0,75%, son plus bas historique, incite la moitié des Français à placer leurs économies dans d'autres produits, selon un sondage Ifop publié dans Ouest France.

Aujourd’hui, 17% des Français déclarent s’en sortir "facilement" avec les revenus de leur foyer (contre 10% en janvier 2013 et 16% en septembre 2010), alors que 37% jugent leur situation "difficile". Parallèlement, une part toujours stable de la population, presque la moitié (46%), estime s’en sortir correctement avec ses revenus. Sans surprise, ceux qui s’en sortent le mieux sont les professions libérales et cadres supérieurs : 31% disent "facilement" alors que les plus précaires se situent chez les catégories populaires : 48% de "difficilement".

Les Français veulent continuer à épargner

Face à un tel constat, les Français pourraient alors moins épargner. Fait positif, ils veulent continuent à épargner mais différemment. La moitié des Français (50%) affiche la volonté de continuer à épargner autant mais en plaçant ses économies ailleurs que sur le livret A. Pour 39% d'entre eux, qu'importe la baisse du livret A, ils ne changeront pas leurs habitudes et continueront à placer leur argent sur ce Livret.

Si l'on en croit les chiffres, la baisse du livret A impacte 11% de la population, qui estime que face à cette baisse, ils vont certes moins épargner, mais en contre partie, ils compte consommer plus. En revanche, même si les chiffres restent quasi inchangés par rapport à l'année dernière, "l'hémorragie" continue. La proportion "d’abandonnistes"  augmente depuis plusieurs années mais en même temps que la baisse du livret A.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/