1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Comment les shampoings Dop ont surfé sur la vague de l'abbé Pierre
1 min de lecture

Comment les shampoings Dop ont surfé sur la vague de l'abbé Pierre

REPLAY - Les shampoings Dop ont profité de la lutte de l'abbé Pierre contre le mal-logement pour investir les salles de bain françaises.

L'abbé Pierre s'adressant à des volontaires en février 1954
L'abbé Pierre s'adressant à des volontaires en février 1954
Crédit : ANDRE DELBOY / INP / AFP
Les shampoings Dop ont surfé sur la vague de l'abbé Pierre
03:17
Anaïs Bouissou

En 1954, une marque suit le mouvement de l'appel de l'abbé Pierre qui avait déclenché la construction de 12.000 logements en France : Dop. Dans les années 50, des millions de logements ne sont toujours pas reconstruits après la guerre. L'abbé Pierre marque tellement les consciences que même la politique de logement des classes moyennes est redéfinie. Les premiers HLM sont construits avec ce qui semblait être un luxe à l'époque : des salles de bain.

Une aubaine pour la marque Dop qui végète depuis quelques années. Ses shampoings intéressent enfin les familles. "La marque va pointer du doigt le fait que les Français se lavent peu, rappelle Guerric de Beauregard qui représente Dop. Et la marque va investir les salles de bains."

La marque participe organise même des concours de mousse dans les écoles dans la cadre de ce que l'on va appeler "la journée des enfants propres". Mais le produit coûte cher donc la marque créé des petits berlingots vendus à l'unité sensés durer quelques mois. Ils seront vendus à des milliards d'exemplaires pendant 25 ans.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/