1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les 2 Marmottes engagent leur montée en puissance dans le monde du thé
2 min de lecture

Les 2 Marmottes engagent leur montée en puissance dans le monde du thé

Avec ses 28 infusions et son origine montagnarde, la marque des 2 Marmottes souhaite davantage s'imposer dans le paysage économique français. Et cette PME familiale ne cesse de grandir.

Une tasse de thé (illustration)
Une tasse de thé (illustration)
Crédit : CC Flickr @J. Annie Wang
Les 2 Marmottes engagent leur montée en puissance dans le monde du thé
02:43
Les 2 Marmottes engagent leur montée en puissance dans le monde du thé
02:44
Bénédicte Tassart & Leia Hoarau

Du thym, du fenouil, de la reine des prés... Vous avez le choix, Les 2 Marmottes proposent 28 infusions et 8 thés différents. Une marque qui vient de la montagne, à Bons-en-Chablais, une petite ville de 5.000 habitants entre le Lac Léman et le Mont Blanc et qu'on trouvait au début, dans la deuxième partie des années 1970 uniquement dans les magasins d'altitude.

En fait, ce sont surtout les Français qui partent aux sports d'hiver ou qui habitent en Haute-Savoie qui achètent Les 2 Marmottes. Aujourd'hui encore, 40% du chiffre d'affaires est réalisé en Rhône-Alpes. 

Si la PME est familiale au départ, elle n'a cessé de grandir ces dernières années. Tout a commencé en 1976 par l'infusion des Marmottes, premier produit lancé par Maurice Lebras quand la ministre de la Santé de l'époque, Simone Veil, autorise les plantes médicinales à la vente en dehors des pharmacies.

Mais Les 2 Marmottes connaissent surtout le succès grâce au fils de la famille, Jean-Marc Sterzycki, qui invente les tisanes détox, qui emballe les sachets dans de jolies boîtes, avec des couleurs, des maximes, des jeux de mots. Et depuis cinq ou six ans, Les 2 marmottes connaissent une croissance fulgurante.

Et Les 2 Marmottes grossissent

À écouter aussi

Elles viennent d'être rachetées par un fonds d'investissement français qui est prêt à mettre de l'argent. "Jean-Marc l'a dit de manière simple à tous ses collaborateurs", précise aujourd'hui le nouveau patron, Christian Polge, "c'était le moment de passer la main". Deux mois de transition pour les deux hommes. "Mais j'ai encore Jean-Marc au téléphone tous les deux ou trois jours", précise Christian Polge.

Ce dernier, qui a travaillé pendant 25 ans chez un géant du soda américain, veut maintenant travailler sur ses propres projets : que Les 2 Marmottes soient davantage présentes en magasin (un supermarché sur trois seulement actuellement), les infusions vitalisantes à boire au petit déjeuner, et le développement en restaurants. "Après le dessert, au lieu de vous dire 'voulez-vous un café ?', le serveur vous proposera aussi systématiquement une infusion", espère Christian Polge.

Les plantes, la clé du succès

La menthe vient en partie de Milly-la-forêt en région parisienne, le fenouil du sud de la France. France, Europe, Afrique du Nord, Amérique du Sud... C'est clair, "on ne fait pas pousser des olives à Lille", promet Christian Polge. 

"Nos cultivateurs, on les connaît, des fois parfois depuis deux générations, on leur rend visite au moment de la semence ou du bouturage, et une seconde fois à la récolte. La plante arrive déjà sèche à Bons-en-Chablais, on vérifie qu'il n'y a ni métaux lourds, ni traces de pesticides, et puis c'est la phase de transformation dans les ateliers. Le secret des 2 Marmottes, c'est le savoir-faire".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/