1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Le déficit de l'État s'avère moins élevé que prévu
1 min de lecture

Le déficit de l'État s'avère moins élevé que prévu

Grâce à des rentrées fiscales plus élevées, le déficit de l'État a été moins important que prévu de près de 3 milliards en 2014, à 85,6 milliards d'euros, a annoncé Bercy jeudi.

Le ministre des Finances Michel Sapin, à l'Élysée, le 9 avril 2014. (archives)
Le ministre des Finances Michel Sapin, à l'Élysée, le 9 avril 2014. (archives)
Crédit : AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Bonne nouvelle en provenance de Bercy, ce jeudi 15 décembre : le déficit de l'État a été moins important que prévu en 2014 grâce à des rentrées fiscales plus élevées qu'attendu. Il s'élève à 85,6 milliards d'euros, soit près de 3 milliards de moins que dans les prévisions.

Dans le second budget rectificatif de l'année, le gouvernement prévoyait un déficit budgétaire à 88,2 milliards d'euros.

La prévision de déficit public maintenue

Malgré ce bon résultat, le ministre des Finances Michel Sapin maintient la prévision de déficit public (État, collectivités et protection sociale) à 4,4% du PIB pour 2014. Il a expliqué attendre les chiffres des autres administrations publiques.

"Nous préférons constater les bonnes nouvelles que les annoncer", a commenté le ministre.

À lire aussi

Ce résultat met Paris en bonne position face à Bruxelles. Le gouvernement français a jusqu'au printemps pour convaincre la Commission européenne qu'il prend les mesures adéquates pour réduire son déficit public, alors que celui-ci va se creuser au lieu de s'améliorer en 2014, contrairement à ses engagements.

La France a reporté à 2017 l'objectif d'un déficit de ses administrations publiques à 3% comme prévu par les traités européens.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/