1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. La répression des fraudes épingle l’étiquetage des œufs
1 min de lecture

La répression des fraudes épingle l’étiquetage des œufs

REPLAY - Les Français consomment chaque année 15 milliards d’œufs. Ce produit très populaire a fait l’objet d’un contrôle sur la conformité de l’étiquetage par la DGCCRF. Les résultats ne sont vraiment pas bons.

La France est le premier pays producteur d'oeufs en Europe
La France est le premier pays producteur d'oeufs en Europe
Crédit : AFP / Rémy Gabalda
La répression des fraudes épingle l'étiquetage des œufs
02:30
Stéphane Carpentier & Loïc Farge

L’enquête ministérielle récemment publiée relate les résultats de 762 contrôles menés tant en supermarché, en commerce de gros ou sur les marchés. "Il apparaît 25% d’anomalies dans l’étiquetage des œufs", explique François Carlier. "Certes ce taux de non-conformité était de 50% il y a trois ans, donc il y a du mieux. Mais cela reste quand même bien trop élevé", poursuit le journaliste de l'association Consommation Logement et Cadre de Vie (CLCV). Il y a des "non conformités sérieuses", notamment une présence en rayon de produit qui ont passé la date de consommation recommandée ou une erreur dans l’inscription sur le produit de la date recommandée.

Dans l'enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), il y a aussi aussi des présentations qui laissent penser à tort qu’il s’agit d’un produit sous label. "Cela se traduit par l’utilisation d’images laissant penser que les poules courent la nature alors qu’elles vivent en batterie", note François Carlier. "D’une manière générale, la filière œuf bénéficie d’une assez bonne image avec une forte production sous label. Même si cela n’est pas toujours simple pour les professionnels, il importe d’être rigoureux jusque dans l’étiquetage pour garder cette crédibilité auprès du public", constate-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/