1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. L'automobile ne doit pas être "un fardeau fiscal", selon Carlos Tavares, le patron de PSA
1 min de lecture

L'automobile ne doit pas être "un fardeau fiscal", selon Carlos Tavares, le patron de PSA

GRAND JURY - Carlos Tavares, le patron de PSA Peugeot Citroën, regrette "qu'on aborde souvent le problème de l'automobile comme étant un problème justement" ce dimanche 14 septembre.

Carlos Tavares
Carlos Tavares
Le Grand Jury du 14 sept. 2014
00:55:13
Marion Dubreuil
Marion Dubreuil

Interrogé sur une interview dans laquelle, il se disait "inquiet du désamour pour l'automobile", Carlos Tavares, le patron de PSA Peugeot Citroën, a regretté "qu'on aborde souvent le problème de l'automobile comme étant un problème justement" sur RTL, ce dimanche 14 septembre. 

"L'automobile est un concentré technologique extraordinaire qui fait progresser l'humanité, a vanté Carlos Tavares. Nous avons aujourd’hui des véhicules en vente qui sont des véhicules zéro émission, a-t-il avancé. On ne peut pas dire que l'automobile ne fait pas partie des solutions au problème du réchauffement climatique."

On ne peut pas dire que l'automobile ne fait pas partie des solutions au problème du réchauffement climatique.

Carlos Tavares

"Il ne faut pas mettre l'automobile dans un contexte qui l'étouffe, a-t-il poursuivi. Il y a beaucoup de normes, lorsqu'elle portent sur des sujets nobles, comme la sécurité et la réduction des émissions, nous n'y voyons aucun inconvénient, a expliqué le patron de PSA, mais il ne faut pas utiliser l'automobile comme un fardeau ou un objet fiscal", a-t-il expliqué en prenant appui sur "la fiscalité dans les pays européens".

Sur le volet des émissions de polluants, "Nous avons beaucoup progressé, explique Carlos Tavares, les normes y ont contribué mais lorsque nous respectons scrupuleusement les nouvelles normes particulièrement sévères ceci ne nous protège pas des débats d'opinion, a-t-il déploré. Et donc ce que je dis c'est que nous devons veiller à protéger l'auto comme un outil qui offre de la liberté de mobilité", a-t-il poursuivi.

lorsque nous respectons scrupuleusement le nouvelles normes particulièrement sévères ceci ne nous protège pas des débats d'opinion.

Carlos Tavares
À lire aussi

Et d'ajouter : "Si nous voulons avoir une industrie prospère qui apporte de la technologie et de l'emploi il faut aussi qu'on sache aussi protéger la liberté d'usage de l'automobile."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.