2 min de lecture Journées pour l'emploi

L'apprentissage, pour une réorientation "simple et rapide"

REPLAY - Charlotte, 29 ans, est devenue fleuriste grâce à une formation par apprentissage. Aujourd'hui elle a ouvert sa boutique de fleurs et gagne sa vie.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
L'apprentissage, pour une réorientation "simple et rapide" Crédit Média : Christophe Ponzio | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Ponzio
Christophe Ponzio et La rédaction numérique de RTL

La formation par l'apprentissage pour une reconversion, ça marche. C'est en tout cas ce qu'il s'est passé avec Charlotte, 29 ans. Après un Bac +3 et un métier en poche, elle s'est réorientée pour être fleuriste à Boulogne-Billancourt (92). Sa licence en poche, Charlotte se retrouve embauchée comme chargée de projet, mais assise derrière un bureau, la jeune femme réalise très vite que ce n'est vraiment pas ce qu'elle voulait faire. 

Il y a de la théorie et de la pratique, mais surtout y a de l'emploi

Charlotte, fleuriste grâce à l'apprentissage
Partager la citation

Direction alors l'Université régionale des Métiers de l'Artisanat qui propose un parcours sur-mesure, uniquement pour les diplômés. C'est là que Charlotte découvre l'apprentissage avec un CAP pour devenir - en un an, au lieu de deux - fleuriste. "Je me suis retrouvée sur les bancs de l'école, c'était très difficile, se souvient-elle. Il fallait réapprendre à apprendre mais à la fin du compte, c'est une reconversion simple et rapide. Il y a de la théorie et de la pratique, mais surtout y a de l'emploi".

L'apprentissage, un chamboulement dans la vie de Charlotte

À la sortie, l'ancienne apprentie gagne sa vie et ouvre même sa propre boutique de fleurs. Comme elle, tous ses camarades de promotion ont décroché un travail. Au milieu de ses pivoines blanches et de ses hibiscus fleuris, Charlotte est transformée. "Ça a tout changé dans ma vie c'est vrai. J'étais une enfant, et d'un coup l'apprentissage m'a permis de rentrer dans le monde des adultes. Le secret, c'est un peu de folie, de la volonté et croire en soi", raconte-t-elle.

Si je devais le refaire, je le referai mille fois

Charlotte, fleuriste grâce à l'apprentissage
Partager la citation

Car faire comprendre sa réorientation n'a pas été facile. Ses parents ont eu du mal à la voir passer d'une licence à un bac -2, "ma mère a même pleuré", confie Charlotte avant de conclure : "Si je devais le refaire, je le referai mille fois". Aucun regret, donc, à tel point que Charlotte avoue avoir totalement oublié ses 3 années d'université au profit de sa formation de fleuriste en apprentissage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Journées pour l'emploi Formation Emploi
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants