1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. ISF : les riches devenus plus généreux grâce aux déductions fiscales
1 min de lecture

ISF : les riches devenus plus généreux grâce aux déductions fiscales

REPLAY / ÉCLAIRAGE - La somme des dons faits à des associations par les ménages assujettis à l'ISF a augmenté de 17%, en 2014, selon une étude Ipsos pour la fondation des Apprentis d'Auteuil.

Une fiche de déclaration d'impôts (illustration)
Une fiche de déclaration d'impôts (illustration)
Crédit : ETIENNE LAURENT / AFP
ISF : les riches devenus plus généreux grâce aux déductions fiscales
01:23
Martial You & La rédaction numérique de RTL

En France, Les riches sont de plus en plus généreux. Ils multiplient les dons grâce aux avantages fiscaux. Les foyers français assujettis à l'impôt sur la fortune ont donné davantage aux associations l'an dernier : plus de 2.500 euros en moyenne, selon une étude Ipsos pour la fondation Apprentis d'Auteuil. Cela représente 17 % de plus qu'en 2013.

Ce système est un moyen d'allier générosité et optimisation fiscale. Depuis 2007, les familles qui paient l'ISF ont la possibilité de faire un don à une association caritative ou d'investir dans une PME. Dans le cadre d'un don, ils peuvent soutenir une ou plusieurs causes jusqu'à 50.000 euros et déduire 75% de cette somme.

Des dons fait à deux ou trois associations en moyenne

Le système qui s'est installé depuis huit ans est de plus en plus connu et les dons progressent de plus en plus. En premier lieu, c'est le soutien à la recherche médicale qui draine le plus de bienfaiteurs, puis l'aide aux plus démunis et ensuite l'éducation. La défense des animaux, l'environnement ou la culture arrivent très loin derrière.

Pour Philippe Rose, de la fondation Apprentis d'Auteuil, les dons permettent aux plus riches de donner du sens à leur argent, mais la montée en puissance des dons est intimement liée à l'avantage fiscal : "Le plus souvent, les personnes donnent à deux ou trois associations. On les engage dans un parcours philanthropique et motivant. On constate que cela a un effet positif sur les dons". En tout, huit foyers qui paient l'ISF sur dix ont fait un don à une association caritative à une association de leur choix.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/