1. Accueil
  2. Actu
  3. Economie et Consommation
  4. Faire sa déco pour le Réveillon dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante

Faire sa déco pour le Réveillon dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante

REPLAY - Cuisiner ses restes après Noël, faire sa déco pour le Réveillon, planter un houx et visiter le Musée du jouet ancien. C'est le programme de "Maison, Jardin, Cuisine, Brocante" du dimanche 27 décembre.

Faire sa déco pour le Réveillon dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante
Faire sa déco pour le Réveillon dans Maison, Jardin, Cuisine, Brocante
Crédit : iStock
Maison Jardin Cuisine Brocante du 27 décembre 2015
15:46
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

Brocante : le musée du jouet ancien de Wambrechies

Pour prolonger Noël, une idée de sortie qui plaira aux parents comme aux enfants. Noël, c’est avant tout les jouets, et à Wambrechies, juste à coté de Lille, sont réunis 150 ans de jeux, trains électriques (avec des réseaux entiers assemblés), mais aussi nounours, poupées, robots etc. Ce sont "Les Amis du jouet de Lille" qui ont rassemblé cette collection formidable durant plus d’un quart de siècle et ils ont créé ce musée dans le Château de Robersart. Tous ces objets ont la particularité d'avoir été chinés. Il faut savoir qu’il y a plus de 5000 pièces exposées en permanence mais qu’il y en a 5 fois plus dans les réserves donc on peut y retourner régulièrement, il y a du roulement.

Différentes ambiances sont mises en scène dans chaque vitrine. Par exemple, les petites voitures sont présentées dans un embouteillage qui encombre les rues d’un village reconstitué, vous allez adorer, c’est vraiment très bien fait. Et évidemment, pour tous les collectionneurs de modèles réduits c’est un vrai rêve. Mais bien sûr, on nous donne des repères dans le temps.
En ce moment, au premier niveau vous pouvez aller admirer dans plus de 40 vitrines comment le jouet a rendu compte de la grande guerre. Cette expo, Le jouet s’en va t-en guerre durera jusqu’en 2018 marquant l’anniversaire de l’armistice de la première guerre mondiale. On peut y revivre, grâce aux jouets, le départ au front, les fameux taxis de la Marne, les premiers combats aériens. C’est assez saisissant. C’est ouvert tous les après-midi de 15 à 18 heures, sauf le 1er janvier, et hors vacances, les mercredi, dimanche et jours fériés.

Cuisine : gérer ses restes, deuxième partie

Après la volaille qui devient bouillon hier, on ouvre donc dès à présent quelques huîtres. Alors disons de suite que vos huîtres ne sont pas à proprement parler des restes, évidemment, puisqu’elles sont sagement restées dans le fond de la bourriche. Chaque année, il m’en reste sur les bras, et aux prix qu’elles coûtent désormais, on ne va évidemment pas les gâcher. On peut tout d'abord mélanger huîtres et foie gras. Quelques très fins copeaux de foie gras, s’il vous en reste, sur vos huîtres ouvertes, un tour de poivre noir au moulin, c’est un accord terre-mer assez intéressant, et un jeu de textures vraiment pas banal… Avec un cépage pineau d’aunis, en rouge, dans la Loire.
On peut faire encore plus léger : si vous avez sous la main des huîtres spéciales, comme on les appelle, ce sont celles qui ont toujours une belle mâche. Il faut prendre un calibre 2, si on aime vraiment ce style d’huîtres. Sinon, des 3, ça fera l’affaire, ne vous inquiétez pas. On en fait un petit condiment, super simple à préparer. Imaginez quelques tranches de concombre un peu épaisses que vous allez retailler en petits cubes, vous les assaisonnez avec quelques œufs de saumon et une goutte de sauce soja, et vous mettez ça sur vos huîtres, une cuillère à café, et ça aussi c’est aussi un jeu de textures franchement agréable et très rafraîchissant ! Là, par contre, vous oubliez le vin rouge, ça ne peut pas marcher !
Pour quelque chose d'un peu plus simple : un granité de vinaigre de vin rouge. Vous faites réduire votre vinaigre de moitié, dans une casserole, vous le versez dans un Tupperware, vous lui ajoutez la première eau des huîtres que vous venez d’ouvrir, et que vous n’oubliez pas de filtrer à travers une petite passette, ensuite, vous taillez finement une échalote, vous poivrez et vous mettez à prendre au congélateur pendant ¾ d’heure, puis vous grattez à la fourchette et vous obtenez quelque chose de très léger, que vous allez remettre au congélateur, puis déposer sur vos huîtres en coquille, une cuillère à café bombée. C’est un petit clin d’œil, vous l’avez compris, au vinaigre à l’échalote, mais le jeu de texture est pour le coup nettement moins attendu.

Jardin : plantons un houx !

Avec Noël, le houx est à la fête. C'est un arbuste remarquable que nous devrions tous avoir ! Le houx tout simple, celui des forêts et des haies, est un arbuste persistant zéro défaut. En haie, c’est le meilleur abri pour les oiseaux. Il empêche aussi tout le monde de passer. En isolé, on le taille aussi bien qu’un if ou un buis. En bac, il est top sur un balcon. Et pourtant, cet arbuste merveilleux est délaissé aujourd’hui. Il est détrôné par des arbustes sélectionnés pour la frime et par les sempiternels conifères des haies.

À lire aussi

Un houx, c’est beau toute l’année. Un des rares feuillages "quatre saisons". Frais été comme hiver. Tout le monde connaît ses jolies baies rouges dans nos décos. Mais savez-vous qu’elles ne sont pas belles que pendant les deux semaines, de Noël et du Nouvel An. Au jardin, elles restent top  de septembre à février! Ça vaut le coup, non ? Il faut sentir aussi ses petites fleurs crème au printemps, elles rendent dingues les abeilles.
On peut le cultiver partout.
De la Bretagne aux Alpes, des Flandres aux Pyrénées… Partout, vraiment partout. J’en ai coincés à l’ombre d’un châtaignier géant, en concurrence avec ses racines. Ils ne voient jamais le soleil. Ils ne sont jamais arrosés. J’en ai aussi au soleil, en haies denses, sur plus de 800 mètres de long. Là encore, jamais arrosés. Je connais des haies de houx dans le Morvan qui ont au moins 400 ans !  Comme celle du lieu-dit Largolet, près du village de Fléty. Largolet, Argolat, ou aigueriou, c’est comme ça qu’on appelle les houx dans le Morvan. Des noms celtes. Quand on a un nom celte et qu’on a vécu 400 ans, on n’a peur de rien.

Maison : faire sa déco pour le Réveillon

Le Réveillon approche, dans 4 jours ce sera la fête chez vous. Et pour que la fête soit réussie, il faut que la maison soit bien décorée. On commence par la liste : il vous faut des ballons, un cintre, des pâtes, des assiettes en carton et des pailles. Il faut des pâtes papillon, vous avez une idée de ce qu’on va en faire ? On va tout simplement les bomber en or. Posez-les dans un carton à chaussures pour ne pas en mettre partout, et une fois sèches, vous les disposerez sur la table ou le buffet… Effet garanti. Vous allez reprendre la même technique pour vos verres. Des verres à pied en plastique, ils sont vendus en kit, en 2 parties. Vous bombez le socle en or et ensuite vous rajoutez la seconde partie avec la tige et le gobelet.

Et puis je propose de décorer aussi la bouteille de champ ! On va la recouvrir de paillettes. Ça va briller jeudi soir chez vous les amis. Vaporisez de la colle aérosol sur la bouteille et roulez là dans les paillettes. Quant aux ballons, des petits ballons, vous les accrochez avec une ficelle à chacun des verres. Pour ne pas qu'ils se renversent, il suffit de poser une ou 2 papillotes dans les verres. Il faut imaginer sur une table ou un buffet, les verres rangés en rang d’oignon et les ballons qui flottent. Les pailles, on ne va les utiliser de manière traditionnelle : ça se coupe, ça se tord, on peut faire plein de chose avec, comme une petit sapin. Vous voyez la forme d’un sapin : commencez par coller 2 pailles cote à cote pour faire le tronc, puis dessus vous viendrez coller des pailles de différentes tailles, petites pour la cime et de de plus en plus longues et voilà un sapin à poser sur la table ou sur une assiette.

Les assiettes en carton, c'est hyper simple et super efficace pour décorer un mur. Vous mettez de la patafix au dos et vous en accrochez plein côte à côte. Comme on est dans un déco dorée, prenez des assiettes blanches et faites juste un gros rond doré au milieu avec de la peinture. Le cintre, lui, faut le tordre pour lui donner la forme d’un cercle. Et sur ce cercle, vous allez venir nouer une multitude de petits morceaux de tissu. Ils peuvent être différents, faites avec ce que vous avez. Vous obtiendrez une couronne à suspendre à la porte d’entrée en guise de bienvenue.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/