1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. En Chine, la vente de certains iPhone pourrait être interdite
1 min de lecture

En Chine, la vente de certains iPhone pourrait être interdite

Déjà confrontée à une baisse conséquente de ses ventes, la firme à la pomme doit cette fois-ci faire face à une décision de justice qui l'interdit de vendre certains modèles d'iPhone à Pékin.

L'iPhone SE est le dernier iPhone lancé par Apple
L'iPhone SE est le dernier iPhone lancé par Apple
Maxime Magnier

Sur le dernier trimestre, Apple a vu ses ventes drastiquement diminuer dans plusieurs pays d'Asie, accusant notamment une baisse de 26% entre les marchés de Hong-Kong, de Taïwan et de Chine par rapport à la même période l'année dernière. Et la tendance pourrait même s'accentuer à la suite de la décision de justice prononcée à l'encontre de la multinationale américaine.

Il y a quelques semaines, l’autorité de régulation de la propriété intellectuelle de Pékin avait reconnu Apple coupable d'avoir violé les brevets d’une société chinoise. L'entreprise basée à Cupertino s'était, du même coup, vu interdire de vendre ses iPhone 6 et 6 Plus à Pékin.

L'institution accuse l'entreprise californienne d'avoir imité le design du téléphone 100C de Shenzhen Baili, violant son brevet pour cet appareil. Apple, pour sa part, a déjà fait appel, ce qui suspend la décision et lui permet de poursuivre la vente, à Pékin, des iPhone incriminés, et ce jusqu'à nouvel ordre.

Quel impact pour les ventes ?

Quoi qu'il en soit, plusieurs observateurs estiment que ce blocage législatif ne devrait pas réellement nuire aux ventes de la multinationale. Neil Cybart, analyse chez Above Avalon, a par exemple affirmé aux Echos que "les deux modèles [de téléphone] représentent une fraction des ventes totales d'Apple en Chine" et que l'entreprise va de toute façon sortir l'iPhone 7, ce qui impliquera l'arrêt de la production des modèles condamnés par la justice pékinoise.

À lire aussi

Jan Dawson, analyste chez Jackdaw Research qui s'est confié au quotidien économique, envisage cependant que la décision puisse "devenir problématique si elle était étendue aux modèles plus récents, ce qui n'est pas impossible car ils ont le même design". Ce soucis juridique rencontré par Apple s'ajoute à de précédentes difficultés rencontrées par la firme à la pomme, dont la justice chinoise avait déjà fermé les services iTunes Movies et iBooks.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/