1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Écotaxe : comment le gouvernement souhaite taxer les sociétés autoroutières
1 min de lecture

Écotaxe : comment le gouvernement souhaite taxer les sociétés autoroutières

REPLAY - Ségolène Royal abandonne le projet d'écotaxe. La ministre de l'Écologie privilégie le fait de taxer les bénéfices des sociétés autoroutières.

Un camion passe en-dessous d'un portique écotaxe endommagé, le 6 mars 2014 à Montauban-de-Bretagne (archives)
Un camion passe en-dessous d'un portique écotaxe endommagé, le 6 mars 2014 à Montauban-de-Bretagne (archives)
Crédit : AFP / FRANK PERRY
RTL Midi du 10 oct. 2014
00:38:57
RTL Midi du 10 oct. 2014
00:38:57
Écotaxe : comment le gouvernement souhaite taxer les sociétés autoroutières
00:01:27
Éric Vagnier

Alors que la part du nucléaire dans la production d'électricité passera de 75 à 50% à l'horizon 2025, Ségolène Royal a dû surtout justifier devant les députés son choix de lâcher l'écotaxe, ce vendredi 10 octobre. La ministre de l'Écologie estime que cette mesure est inapplicable

Ségolène Royal a pilonné les sociétés d'autoroutes, à qui elle demande de verser l'équivalent de ce qu'aurait été l'écotaxe, en surtaxant leurs bénéfices. Mais comment faire ? 

Des supers profits encaissés par les sociétés d'autoroute

En effet, l'Autorité de la concurrence juge excessif le taux de rentabilité des concessions autoroutières. Quand vous payez 100 euros au péage, au moins 20 vont grossir les profits des autoroutes. "Les automobilistes comme les camions payent les autoroutes plus chères que leur prix. Cela provoque des supers profits dans les campagnes autoroutières qui ont été privatisées. Il y a un sentiment d'injustice qui mérite que l'on prenne le temps de mettre sur la table qui paye quoi ?", détaille la ministre de l'Écologie.

Mais il n'est pas facile de faire bouger les choses. Le gouvernement n'a plus la main depuis la privatisation des autoroutes. Les contrats et les conventions qui lient les sociétés autoroutières à l'État sont hyper-verrouillés juridiquement

À lire aussi

De plus, il y a un débat au sein de l'exécutif : essayer de mettre à contribution les sociétés d'autoroute, afin de compenser l'abandon de la taxe poids-lourd ou faire baisser les tarifs des péages, comme le souhaite Bercy. La question n' a pas encore été tranchée par Matignon. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/