1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Date limite de consommation : quand jeter un aliment ?
1 min de lecture

Date limite de consommation : quand jeter un aliment ?

REPLAY - François Carlier, de la CLCV, vous livre toutes les infos pour consommer les produits en toute sécurité et sans gaspiller.

Un rayon de supermarché
Un rayon de supermarché
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Date limite de consommation : quand jeter un aliment ?
02:19
Stéphane Carpentier & Loïc Farge

C'est un sujet qui suscite parfois des débats intenses en famille. "Il faut trouver le bon équilibre entre éviter de jeter un produit qui était encore consommable mais aussi éviter de s'intoxiquer", note François Carlier de l'association Consommation, logement et cadre de vie (CLCV). Le journaliste rappelle que la réglementation alimentaire prévoit deux étiquetages possibles. Il y a la date limite de consommation (DLC) - "un impératif sanitaire, il ne faut donc pas la dépasser" - et la date de durabilité minimale ou DDM (anciennement appelée DLUO, pour date limite d'utilisation optimale) - la fameuse formule "À consommer de préférence avant le...". Cette dernière n'est pas de nature sanitaire, mais constitue une "recommandation gustative".

"Nous ne devons pas consommer la viande fraîche après leur DLC car nous courrons le risque d’une intoxication alimentaire", prévient François Carlier. Pour les conserves, les pâtes, le riz ou le café, il assure que l'on peut "dépasser sans aucun risque de plusieurs semaines ou même de plusieurs mois la date". Leur goût et leur valeur nutritionnelle peuvent être légèrement altérés.

Le yaourt nature est un produit stable qui reste consommable sans risque sanitaire quelque temps après la DLC. Mais il faut être plus prudent pour les yaourts aux fruits.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/